Rage against the machine: Rage against the machine


Bombtrack

Ce n'est qu'un bombtrack de plus
Et les cons pensent qu'ils peuvent l'effacer
Mais je vais le larguer à un niveau supérieur
Car je suis disposé à me baisser
Pour donner à ceux qui n'ont rien
Train rapide roulant sur un pauvre mec c'est qui ça
[ils]pensent mener le jeu
Mais j'ai appris à brûler les ponts et rayer
Ceux qui concourent à un niveau qui est obsolète
A la place,je me réchauffe les mains aux flammes du drapeau
En même temps que je me remémore notre déchéance
Et l'affaire qui nous a tous brûlés
Je vois clair à travers les infos
Et les opinions qui déforment la réalité
Assez
Je relève le défi
Destinée manifeste
Propriétaire et racoleurs au pouvoir
A mon peuple ils s'en prennent tour à tour
Contestent les procès auxquels je mets le feu
Puis les r'gardent brûler
Les pensées d'un esprit militant
Revendication,revendication après revendication
Propriétaire et racoleurs au pouvoir
A mon peuple ils s'en prennent tour à tour
Contestent les procès auxquels je mets le feu
Puis les r'gardent brûler
Brûler,brûler,oui tu vas brûler
Brûler,brûler,oui tu vas brûler
Brûler,brûler,oui tu vas brûler
Brûler,brûler,oui tu vas brûler
Un super bombtrack radical de plus
Au début juste une ébauche dans mon cahier
Mais maintenant les bons riffs poussent les pauvres à avoir une autre attitude
Mes pensées vous les entendez et vous commencez à craindre
Que votre carte soit tirée si vous interfériez
Avec les pensées d'un esprit militant
Revendication,revendication après revendication
Propriétaire et racoleurs au pouvoir
A mon peuple ils s'en prennent tour à tour
Contestent les procès auxquels je mets le feu
Puis les r'gardent brûler.

Killing in the Name

Tuer au nom de
Certains parmi ceux qui travaillent ;
Les forces
Sont les mêmes qui brûlent les croix
Maintenant vous faites ce qu'ils vous ont dit de faire
Surtout ne mourrez pas, ne vous justifiez pas
Vous portez l'insigne, et vous êtes les élus blancs
Vous justifiez la mort de ceux qui ont crevé
Par le port de l'insigne et vous êtes les élus blancs
Certains parmi ceux qui travaillent ;
Les forces
Sont les mêmes qui brûlent les croix
Tuer au nom de…
Maintenant vous faites ce qu'ils vous ont dit de faire
Vous êtes sous contrôle
Maintenant vous faites ce qu'ils vous ont dit de faire
Surtout ne mourrez pas, ne vous justifiez pas
Vous portez l'insigne, et vous êtes les élus blancs
Vous justifiez la mort de ceux qui ont crevé
Par le port de l'insigne et vous êtes les élus blancs
Allons…
Allez vous faire foutre, je f'rais pas ce que vous m'dites
Enculés.

Take the power Back

A la bonne lumière,
les études deviennent de la perspicacité
Mais le système qui nous rejetait
Nous apprend à lire et écrire
Les soi-disant faits sont des mensonges
Ils veulent que nous fassions
allégeance
Et nous prosternions devant leur Dieu
Perdions la culture, la culture perdue
(Ils) ont essoré nos esprits et au
fil du temps
L'ignorance a pris le dessus
Nous devons reprendre le pouvoir
Bang, voici le plan
Enculé d'Oncle Sam
Recule, le sais qui je suis
Tends l'oreille,
J'vais donner le ton
et expliquer
C'est du tempo et des paroles
qu'ils ont peur
La rage est implacable
Nous avons besoin d'un mouvement
doué de vivacité
Vous êtes le témoin du changement
Et pour riposter
Nous devons reprendre le pouvoir
Nous d'ions reprendre le pouvoir
Nous d'ions reprendre le pouvoir
Les programmes scolaires actuels
Je leur mets mon poing dans la gueule
Tous des Eurocentristes, jusqu'au dernier
Je vois clair à travers le déguisement
rouge, blanc et bleu
Avec mon discours, le crève les structures
du mensonge
Installé dans nos esprits et essayant
De nous retenir
Nous d'vons le reprendre
Car les trous dans nos têtes provoquent
pleurs et peurs
Des histoires à version unique pendant
des années et des années et des a n nées
J'suis inférieur ?
Qui est inférieur ?
Ouais, faut regarder l'intérieur
Ou système qui s'intéresse à une
seule culture
Et c'est pourquoi
Nous d'vons reprendre le pouvoir
Nous d'vons reprendre le pouvoir
Nous d'vons reprendre le pouvoir
Le prof est debout devant la classe
Mais le plan du cours, il ne s'en
souvient pas
Les yeux des étudiants ne perçoivent
Pas les mensonges
Rebondissant sur chaque putain de mur
Il garde bien son sang-froid
Je pense qu'il a peur de passer
pour un con
Les étudiants contents d'eux s'assoient
et écoutent les
Conneries qu'il a apprises à l'école
L'Europe, j'en ai rien à faire
Rien à apprendre d'elle
Pourtant nous sommes suspendus à elle
Alors faut se préparer, rassembler
Comme ces enculés de Weathermen
Pour dévoiler la vérité et fermer la porte à
ceux qui essaient
De l'étrangler et de la déformer
Car le cercle de la haine continue à moins
que nous ne réagissions
Nous devons reprendre le pouvoir
Nous d'vons reprendre le pouvoir
Nous d'vons reprendre le pouvoir
Plus de mensonges

Settle for Nothing

Une cellule de prison c'est se libérer de la souffrance à la maison
La haine a perpétué, perpétué et perpétué
Un monde de rage violente Mais elle est d'un genre que le reconnais
N'ayant jamais vu la couleur des yeux de mon père
Oui, j'habite en enfer mais c'est un enfer auquel le peux m'accrocher
J'ai essayé de m'accrocher à ma famille mais j'ai glissé
Pour échapper à la souffrance et à une existence monotone
J'ai un neuf millimètres, une signature, un groupe et maintenant
j'ai une réputation
Lis ce que j'écris sur les murs
Personne n'est là pour me rattraper lorsque le sombre
Mais la mort est de mon côté
Suicide
Une cellule de prison c'est se libérer de la souffrance à la maison
La haine a perpétué, perpétué et perpétué
Un monde de rage violente
Mais elle est d'un genre que le reconnais
N'ayant jamais vu la couleur des yeux de mon père
Oui, j'habite en enfer mais c'est un enfer auquel le peux m'accrocher
J'ai essayé de m'accrocher à ma famille mais j'ai glissé
Pour échapper à la souffrance et à une existence monotone
J'ai un neuf millimètres, une signature, un groupe et maintenant j'ai une réputation
Lis ce que j'écris sur les murs
Personne n'est là pour me rattraper lorsque je sombre
Pris entre ma culture et le système
Génocide
Lis ce que j'écris sur les murs
Personne n'est là pour me rattraper lorsque je sombre
Si l'ignorance c'est le pied
Alors efface le sourire de mon visage
Si on ne prend pas de mesures maintenant
On choisit d'accepter rien pour plus tard
On ne se contentera de rien maintenant
Et on ne se contentera de rien plus tard
icain, rituel dans les écoles
Bullet in the head

Cette fois la balle t'a touché mortellement
Un ruban jaune à la place d'un svastika
Rien ne va dans ta propagande
Les idiots suivent les règles quand la bande te commande
Ils disaient qu'ils étaient bleu
Quand le sang était rouge
C'est comme ça qu'une balle t'a explosé la tête
Explosé la tête
Explosé la tête
Je pousse un cri au mort vivant
Qui s'tenait debout et regardait en même temps que les fédéraux prenaient le contrôle central
Si sereins à l'écran
Vous étiez hypnotisés
Les téléphones portables en sonnant ont un accent de mort
Les télés sans coeur
Vous transforment en pierre avant que vous ne réalisiez
Ils chargent le clip en omnicolore
Mettent le chargeur dans le 9 mm, tirent en prime time
Gaz soporifique, chaque maison était comme Alcatraz
Et ces enculés ont perdu la tête
Juste victimes à la maison des fusillades en bagnoles
Ils disent sautez, vous dites à quelle hauteur
Ils chargent le clip en omnicolore
Mettent le chargeur dans le 9 mm, tirent en prime time
Gaz soporifique, chaque maison était comme Alcatraz
Et ces enculés ont perdu la tête
On n'échappe pas au viol cérébral des masses
Repasse la jack et rembobine ensuite la casette
Repasse la encore, et encore, et encore
Jusqu'à ce que votre esprit soit prisonnier
Croyant à tous les mensonges qu'ils vous racontent
Achetant tous les produits qu'ils vous vendent
Ils disent sauter, vous dites à quelle hauteur
Votre esprit est mort
Vous avez une putain de balle dans la tête
Juste victimes à la maison des fusillades en bagnoles
Ils disent sauter, vous dites à quelle hauteur
Vous faites la queue
Croyant aux mensonges
Vous vous prosternez devant le drapeau
Vous avez une putain de balle dans la tête
caines

Know Your Ennemy

Né avec la perspicacité et un poing levé
Témoin de veines tranchées
Alors que nous approchons de 92
Toujours dans une chambre sans vue
Tu dois savoir
Tu dois savoir
Que quand je dis pars, pars, pars
Remplie ton corps et explose
Défie
Je suis un mec à líesprit furieux
Des mesures doivent être prises
On a pas besoin de la clé
On entrera par effraction
On doit faire quelque chose
A propos de la vengeance, díun insigne et díun revolver
Parce que jíexploserai le micro, exploserai la scène, exploserai le système
Je suis né pour être furieux contre eux
Le poing dans ta figure, dans la place
Je donnerai le ton clairement
Connais ton ennemi
La vérité est née
Lutte contre la guerre, rien à foutre de la norme
Maintenant je níai aucune patience
Jíen ai marre de líautosatisfaction
Avec la D E F I A N C E
Líesprit díun révolutionnaire
Le chemin si clair
Le doigt pointé vers la terre des chaînes
Quoi ? La terre des libres ?
Quiconque tía dit cela est ton ennemi
On doit faire quelque chose
A propos de la vengeance, díun insigne et díun revolver
Parce que jíexploserai le micro, exploserai la scène, exploserai le système
Je suis né pour être furieux contre eux
Des mesures doivent être prises
On a pas besoin de la clé
On entrera par effraction
Je níai aucune patience maintenant
Jíen ai marre de líautosatisfaction maintenant
Je níai aucune patience maintenant
Jíen ai marre de líautosatisfaction maintenant
Marre de, marre de, marre de, marre de, marre de toi
Le temps est venu de payer
Oui je connais mes ennemis
Ce sont les profs qui míont appris à lutter contre moi
Compromis, conformité, assimilation, soumission
Ignorance, hypocrisie, brutalité, líélite
Qui sont tous des rêves américains

Wake up

Bien que tu tentes de discréditer
T'as toujours le contrôle
Je vais réussir
Radicalement poétique
Debout plein de la fureur qu'ils avaient en 66
Et tout comme E-Double, je suis fou
Encore dans la merde du
système jusqu'aux genoux
Hoover, il faisait disparaître des mecs
J'te donnerai mon avis
Mais ça ne ressemblera jamais
A la rage amassée au fond de moi
Le poing en l'air, au pays de l'hypocrisie
Les mouvements naissent
les mouvement disparaissent
Les leaders parlent, les mouvements cessent
Lorsque les têtes tombent
Car tous ces pauvres mecs
Ont des balles dans la tête
Services de police, les juges, les fédéraux
Médias au travail qui maintiennent les gens calmes
Tu sais qu'ils ont poursuivi King
Lorsqu'il a parlé du Vietnam
Il a donné le pouvoir aux démunis
Et c'est alors que le coup est parti
Poésie futée, je fais jouer mon esprit
Flip comme Wilson, des chansons
qui jamais ne manquent de cette finesse
Qu'est-ce que je dois faire pour te réveiller
Pour le secouer, pour faire éclater le système
Car ce sang coule toujours dans le caniveau
Son je suis en train de prendre des photos
Un con donne un coup de pied
dans l'obturateur et l'ouvre
Ça donne l'ambiance
Et je cogne et bouge comme
Si l'étais Cassius
Je répète les mouvements
Puis lâche un gauche sur les fascistes
Quels, les nombreux fédéraux
Qui ont tiré des plans sur le rêve
Et l'ont achevé
Tu f'rais mieux de faire gaffe
Au châtiment de la guerre idéologique
Visions 20/20 et fresques taguées
pleines de métaphores
Les médias au travail qui maintiennent les gens calmes
Tu sais qu'ils ont assassiné X
et ont tenté de faire porter le chapeau à l'islam
Il a donné le pouvoir aux démunis
Et c'est alors que le coup est parti
Quelle était la récompense pour sa tête?

Fistful of Steel

Le silence
Quelque chose à propos du silence me rend malade
Car le silence peut être violent
Un peu comme des veines tranchées
Si l'ambiance était au suicide
Alors vous pousseriez le bouton
Mais si vous vous prosternez
Alors laissez-moi parlez
Certains parlent en émettant des sons
Mais parlent à voix basse
C'est comme la radio qui est silencieuse
Bien qu'elle remplisse l'air de bruits
Ces émissions amènent la soumission
Et vous vous enfoncez dans l'irréel
Un mec prend le micro avec une poignée d'acier
poignée d'acier
poignée d'acier
poignée d'acier
oui, il est temps de couler comme le fluide dans vos veines
si vous le voulez je le cracherai
Et vous êtes dehors aussi vite que vous êtes venus
Par quelqu'un de silencieux
Mais quelqu'un de défiant
Jamais quelqu'un de normal
Car je suis ce fils bâtard
Avec les visions du MOVE
Des paroles pas pour soulager
Mais pour mettre le feu et tout faire voler
Mon sens du militantisme
Groovant, je joue à ce jeu appelé survie
Statut sur l'élite, l'ennemi, le rival
Le mouton silencieux qui ne fait pas gaffe, riffe, se trompe
Vous donne un aperçu de la réalité que j'empoigne
Intervenant dans le blocage comme shaquille
Un mec malade empoigne le micro
Avec une poignée d'acier
Un 44 plein de balles
La tronche pleine de bière
Les yeux pleins de vide
Un regard revolver
La bille de la roulette roule seul sur la roue
Un esprit enflammé
Avec une poignée d'acier
Si l'ambiance était au suicide
Alors vous pousseriez le bouton
Mais si vous vous prosternez
Alors laissez-moi parlez.

Township rebellion

Rebellez-vous, rebellez-vous et hurlez
Car notre peuple vit toujours en enfer
Enfermé dans une cellule
Le système est une cellule
C'est une histoire dingue que je raconte
Pendant combien de temps peut-on attendre ?
Allons, quand on voit ce qui est en jeu
Agir pour réagir
Si quelque part t'es content de toi dans ta tête
Fais un check-up
C'est un hold up
Notre liberté contre votre vie
Tout ce que le veux, c'est vivre en paix
Mais c'est sans suite
La liberté à présent doit être fondamentale
A Johannesburg comme à South Central
Au micro, car quelqu'un devrait leur dire
De démarrer la rébellion des banlieues noires
Ouais, alors tu pensais pouvoir te faire
aux lignes dures qui remplissent ton esprit
Les pensées, les batailles disputées,
et les leçons enseignées
Je montrerai que c'est la forme
Et le sauterai comme un gymnaste
Lèverai mon poing et résisterai
Endormi, bien que nous soyons
en pleine guerre
Je veux avoir la mienne
J'en veux plus
Gardant le micro ouvert pour dénoncer la norme
Parce que qu'est-ce qu'elle m'offre ?
Rien d'autre qu'un cercueil, c'est ce que
le pense souvent
On va perdre la tête
Jusqu'à ce que nos cous ne se balancent
jamais à une corde
D'ici jusqu'au cap de la désespérance
La liberté à présent doit être
fondamentale
A Johannesburg comme à South Central
Au micro, car quelqu'un devrait leur dire
De démarrer la rébellion des banlieues noires
Pourquoi rester debout
Sur une plate-forme silencieuse
Combattez la guerre
Et merde à la norme

Freedom

Seul, je suis un soliste sur une liste de solitaire
Tout en direct, jamais sur une disquette
Encre de, encre de, bouteille d'encre
Des tableaux de rÈbellion
DessinÈs par les pensÈes qui me traversent
C'est comme un jeu de cartes
Ils nous envoient trop tÙt ý la tombe
Pour tous les carreaux
Ils utiliseront une paire de trËfles
Pour battre les piques
Avec la poÈsie je peins les images
Qui frappent
Plus fort que les fresques taguÈes
Qui vont bien
Ne te dÈtourne pas
Mets-toi devant
Mon pote, est-ce que tu as oubliÈ ton nom ?
Est-ce que tu l'as perdu sur le mur
En jouant au morpion
Yo regarde la diagonale
Trois potes morts
Allez
Ca fait pas trois ý la suite ?
La colËre est un don
Yo regarde la diagonale
Trois millions de morts
Allez
Car tu sais qu'ils comptent à rebours
jusqu'à zéro
L'environnement
L'environnement dÈpassant le niveau
De notre inconscience
Par exemple
Viens, viens jouer
Que dit le panneau
Oublie le mouvement
La colère est un don