Metallica: Metallica


Enter Sandman

Récite tes prières mon petit
N'oublie pas fiston de citer tout le monde
Bien bordé dans ton lit, bien au chaud
Tu es à l'abri du péché jusqu'à ce que le marchand de sable passe

Ne dors que d'un oeil
Ton oreiller bien serré contre toi

Exit la lumière
Entrée en scène de la nuit
Prends ma main
Nous partons pour le pays imaginaire

Quelque chose cloche, éteins la lumière
Tu as des pensées graves ce soir
Et elle ne sont pas blanches comme neige
Tu rêves de guerre, de menteurs
De dragons cracheurs de feu et de choses qui mordent

Ne dors que d'un oeil
Ton oreiller bien serré contre toi

Exit la lumière
Entrée en scène de la nuit
Prends ma main
Nous partons pour le pays imaginaire

Maintenant je me souche pour dormir
Je prie pour que le seigneur garde mon âme
Si je meurs avant mon réveil
Je prie pour que le seigneur prenne mon âme

Chut mon petit ne dis rien
Peu importe ce que tu as entendu
Ce sont juste les bêtes sous ton lit
Dans ton placard, dans ta tête

Exit la lumière
Entrée en scène de la nuit
Grain de sable
Exit la lumière
Entrée en scène de la nuit
Prends ma main
Nous partons pour le pays imaginaire

Sad But True

Hey - je suis ta vie
C'est moi qui t'amème là
Hey - je suis ta vie
C'est moi qui fait attention
Eux - ils trahissent
Je suis ton seul véritable ami à présent
Eux - ils trahiront
Je serai toujours là

Je suis ton rêve, je te rends réel
Je suis tes yeux quand tu dois voler
Je suis ta douleur pendant que tu t'acquittes de ta dette
Tu sais que c'est la triste vérité

Toi - tu es mon masque
Tu es ma couverture, mon abri
Toi - tu es mon masque
C'est toi que l'on blâme
Accomplis - accomplis mon boulot
Accomplis mon sale boulot, bouc émissaire
Accomplis - accomplis mes sales besognes
Parce que c'est toi qui est humilié

Je suis ton rêve, je te rends réel
Je suis tes yeux quand tu dois voler
Je suis ta douleur quand tu ne sens rien
Tu sais que c'est la triste vérité

Haine - je suis ta haine
Je suis ta haine quand tu veux de l'amour
Paie - paie le prix
Paie parce que rien n'est juste

Hey - je suis ta vie
C'est moi qui t'ai amené ici
Hey - je suis ta vie
Et je n'en ai plus rien à foutre

Je suis ton rêve, je te rends réel
Je suis tes yeux quand tu dois voler
Je suis ta douleur quand tu ne sens rien
Tu sais que c'est la triste vérité

Je suis ton rêve, esprit égaré
Je suis tes yeux pendant que tu n'es pas là
Je suis ta douleur pendant que tu t'acquittes de ta dette
C'est la triste vérité

Je suis ta vérité qui raconte des mensonges
Je suis ta raison - alibis
Je suis en toi, ouvre les yeux
Je suis toi
C'est la triste vérité

Holier Than Thou

Plus jamais !
Tu racontes encore des conneries
Tu n'a pas changé, ton esprit est toujours en gélatine
De petits murmures tournent autour de ta tête
Pourquoi ne t'occupes-tu pas plutôt de toi ?

Qui es-tu ? Où étais-tu passé ? D'où viens-tu ?
Les ragots brûlent le bout de ta langue
Tu mens tellement que tu crois ce que tu racontes
Ne juge pas de peur d'être jugé toi même

Donneur de leçons
Tu es
Un donneur de leçons
Tu parles sans savoir

Avant de me juger, regarde-toi
Tu n'as rien de mieux à faire ?
Tu montres du doigt, il te faut du temps pour comprendre
L'arrogance et l'ignorance vont de pair

Ce n'est pas qui tu es, c'est qui tu connais
La vie des autres est la base de la tienne
Brûle les ponts, reconstruis-les avec du fric
Ne juge pas de peur d'être jugé

Donneur de leçons
Tu es
Un donneur de leçons
Tu parles sans savoir

The Unforgiven

Du sang nouveau touche la terre
Et rapidement il se soumet
Rongé par une honte perpétuelle
Le jeune garçon apprend leurs lois

Avec le temps l'enfant se rapproche
Ce souffre douleur qui a mal agi
Dépossédé de toutes ses pensées
Le jeune homme continue son combat et fait le voeu
Que jamais à partir de ce jour
Ils ne lui prendront sa volonté

Ce que j'éprouve
Ce que je sais
N'a jamais transparu dans mon attitude
Je n'ai jamais été
Je n'ai jamais vu
Je ne verrai pas ce qui aurait pu se passer

Ce que j'éprouve
Ce que je sais
N'a jamais transparu dans mon attitude
Jamais libre
Jamais moi même
Aussi te surnommé-je l'impardonné

Ils ont voué leur vie à gouverner la sienne
Il essaie de leur plaire à tous
Homme amer qu'il est devenu
Tout au long de sa vie, la même chose
Il a livré un combat de tous les instants
Une bataille qu'il ne peut gagner
L'homme fatigué qu'ils voient n'en a désormais plus rien à faire
Alors le vieil homme se prépare à mourir à contrecoeur
Je suis ce vieillard-là

Ce que j'éprouve
Ce que je sais
N'a jamais transparu dans mon attitude
Je n'ai jamais été
Je n'ai jamais vu
Je ne verrai pas ce qui aurait pu se passer

Ce que j'éprouve
Ce que je sais
N'a jamais transparu dans mon attitude
Jamais libre
Jamais moi même
Aussi te surnommé-je l'impardonné

Tu m'as catalogué, je te cataloguerai
Aussi te surnommé-je l'impardonné

Wherever I May Roam

Et la route devient ma compagne
Je me suis départi de tout sauf de ma fierté
Aussi me fié-je à elle
Et elle me satisfait et me donne tout ce dont j'ai besoin

Et de la poussière dans la gorge je meurs d'envie
La seule connaissance que je conserverai
C'est que l'on reste un esclave de ce jeu
Clochard, errant
Nomade, vagabond
Appellez-moi comme vous voulez

Mais je prends mon temps n'importe où
Libre de dire ce que je pense partout où je vais
Et je redéfinirai n'importe quel endroit

Partout où me mènent mes pas
Je suis chez moi là ou je pose la tête

Et la terre devient mon trône
Je m'adapte à l'inconnu
Sous des étoiles vagabondes j'ai grandi
Solitaire mais pas seul
Je ne demande rien à personne

Et mes liens sont tranchés net
Moins j'ai et plus je suis riche
Je règne hors des sentiers battus
Clochard, errant
Nomade, vagabond
Appellez-moi comme vous voulez

Mais je prends mon temps n'importe où
Libre de dire ce que je pense partout où je vais
Et je n'en aurai jamais rien à faire nulle part

Partout où me mènent mes pas
Je suis chez moi là ou je pose la tête
Gravé sur ma tombe
Mon corps gît mais je continue à vagabonder

Don't Tread on Me

La liberté ou la mort, ce que nous saluons si fièrement
Une fois qu'on l'a provoquée, elle agite sa queue de serpent à sonnettes
Jamais commencée, jamais, mais une fois engagée...
Elle ne se rend jamais, montrant les crocs de la rage

Ne me marche pas sur les pieds

Alors ainsi soit-il
Finies les menaces
Pour s'assurer la paix, il faut préparer la guerre
Alors ainsi soit-il
Règles tes comptes
Touche moi à nouveau pour les mots que tu n'entendras plus jamais

Ne me marche pas sur les pieds

Aime là ou quitte là, elle a la morsure mortelle
Rapide est la langue bleue, fourchue comme l'éclair
Brillant, toujours sans surveillance
Les yeux ne se ferment jamais, emblème de vigilance

Ne me marche pas sur les pieds

Alors ainsi soit-il
Finies les menaces
Pour s'assurer la paix, il faut préparer la guerre
Alors ainsi soit-il
Règles tes comptes
Touche moi à nouveau pour les mots que tu n'entendras plus jamais

Ne me marche pas sur les pieds

Alors ainsi soit-il
Finies les menaces
Pour s'assurer la paix, il faut préparer la guerre
Alors ainsi soit-il
Règles tes comptes
Touche moi à nouveau pour les mots que tu n'entendras plus jamais

La liberté ou la mort, ce que nous saluons si fièrement
Une fois qu'on l'a provoquée, elle agite sa queue de serpent à sonnettes

Alors ainsi soit-il
Finies les menaces
Pour s'assurer la paix, il faut préparer la guerre
Alors ainsi soit-il
Règles tes comptes
Touche moi à nouveau pour les mots que tu n'entendras plus jamais

Ne me marche pas sur les pieds

Through The Never

Tout ce qui existe, a existé et existera
Univers trop grand pour qu'on le voit
Temps et espace infinis
Pensées dérangeantes, questions en suspens
Limitations de la compréhension humaine
Trop prompts à critiquer
Obligation de survivre
Nous mourons d'envie de vivre

Tout ce qui existe
Qui a existé
Se tordra à tout jamais
Tournera dans le néant

Dans l'obscurité, nous voyons au delà de nos yeux
Poursuite de la vérité, peu importe où elle se trouve

Contemplant le vent des cieux
Poursuivant notre quête, signification, raison
Comment tout a commencé
Tout seul dans le système solaire
La curiosité titille tout le monde
Chez nous, sur la troisième pierre à partir du soleil

Tout ce qui existe
Qui a existé
Se tordra à tout jamais
Tournera dans le néant

A travers le néant
Nous devons aller
Vers les limites de l'éternité
Nous devons aller
Puis nous ne reviendrons jamais

Tout ce qui existe, jamais
Qui a existé, jamais
Se tordra à tout jamais
Tournera dans le jamais
Qui sommes nous ?
Eternelle question
Se tordant
Tournant dans le néant

Nothing Else Matters

Si près, peu importe à quel point
Ca ne pourrait pas venir davantage du coeur
Ayant à tout jamais confiance en ce que nous sommes
Et c'est tout ce qui compte

Je ne me suis jamais dévoilé comme ça
Notre vie nous appartient, nous la vivons à notre façon
Tout ces mots que je ne me contente pas de dire
Et c'est tout ce qui compte

La confiance que je cherche, c'est en vous que la trouve
Chaque jour pour nous quelquechose de nouveau
L'esprit ouvert pour voir les choses de façon différente
Et rien d'autre n'a d'importance

Je me suis toujours fichu de ce qu'ils font
Je me suis toujours fichu ce ce qu'ils savent
Et moi je sais

Si près, peu importe à quel point
Ca ne pourrait pas venir davantage du coeur
Ayant à tout jamais confiance en ce que nous sommes
Et c'est tout ce qui compte

Je me suis toujours fichu de ce qu'ils font
Je me suis toujours fichu ce ce qu'ils savent
Et moi je sais

Je ne me suis jamais dévoilé comme ça
Notre vie nous appartient, nous la vivons à notre façon
Tout ces mots que je ne me contente pas de dire
Et c'est tout ce qui compte

La confiance que je cherche, c'est en vous que la trouve
Chaque jour pour nous quelquechose de nouveau
L'esprit ouvert pour voir les choses de façon différente
Et rien d'autre n'a d'importance

Je me suis toujours fichu de ce qu'ils font
Je me suis toujours fichu des jeux auquels ils jouent
Je me suis toujours fichu de ce qu'ils font
Et moi je sais

Si près, peu importe à quel point
Ca ne pourrait pas venir davantage du coeur
Ayant à tout jamais confiance en ce que nous sommes
Et c'est tout ce qui compte

Of Wolf And Man

Je cours à travers la brume du petit matin
Je suis venu de la brume du petit jour
Je chasse, donc je suis
Moissonant le pays
Nous prenons l'agneau qui est tombé

Je cours à travers la brume du petit matin
Je suis venu de la brume du petit jour
Nous nous transformons
Palpitant avec la terre
Nous restons en groupe
Nous errons dans le pays pendant que vous dormez

Transformation...nez au vent
J'ai le sentiment de me transformer
Je me déplace avec agilité...tous les sens en éveil
Cadeau de la terre - retour au sens de la vie

La lune brille là haut dans la lumière des étoiles
L'air est glacial, froid comme l'acier ce soir

Nous nous tranformons
Appel de la forêt
La peur dans tes yeux
Il est plus tard que tu ne le pensais

Transformation....nez au vent
J'ai le sentiment de me transformer
Je me déplace avec agilité...tous les sens en éveil
Cadeau de la terre - retour au sens de la vie

Je sens unchangement
Retour à un jour meilleur
Les cheveux dressés sur la nuque
La préservation du monde se trouve dans l'état sauvage


Aussi cherche le loup en toi

Transformation....nez au vent
J'ai le sentiment de me transformer
Je me déplace avec agilité...tous les sens en éveil
Cadeau de la terre - retour au sens de la vie

Retour à la signification du loup et de l'homme

The God That Failed

Tu tirais de la fierté
Tu éprouves de la fierté
Tu en éprouvais en t'agenouillant

Pas la parole de Dieu
Pas l'amour
Pas ce que tu pensais du ciel

Ca nourrit
Ca grandit
Ca obscurcit tout ce que tu sauras
Tromperie
Illusion
Décide de ce que en quoi tu crois

Je vois de la foi dans tes yeux
Jamais tu n'entends les mensonges décourageants
J'entends la foi dans tes cris
La promesse n'a pas été tenue, trahison
La main qui guérit, retenue par le clou enfoncé

Suivez le Dieu qui a échoué

Trouvrer votre paix
Trouver la parole de Dieu
rouver la route facile sur votre chemin

Tu as donné ta confiance
Un enfant à sauver
T'a laissé froid et l'a mis dans sa tombe

Ca nourrit
Ca grandit
Ca obscurcit tout ce que tu sauras
Tromperie
Illusion
Décide de ce que en quoi tu crois

Je vois de la foi dans tes yeux
Jamais tu n'entends les mensonges décourageants
J'entends la foi dans tes cris
La promesse n'a pas été tenue, trahison
La main qui guérit, retenue par le clou enfoncé

Suivez le Dieu qui a échoué

Tu avais de la fierté
Tu éprouvais de la fierté
Tu en éprouvais en t'agenouillant

Tu as donné ta confiance
Un enfant à sauver
T'a laissé froid et l'a mis dans sa tombe

My Friend Of Misery

Tu hurlais, planté là
Tu avais peur que personne ne t'écoute
On dit que les boîtes de conserve vide sont celles qui font le plus de bruit
Le son de ta voix doit te calmer
Tu n'entends ce que tu veux entendre
Et tu ne sais que ce que tu entends
Toi....tu es étouffé par la tragédie
Tu es là pour sauver le monde

Misère
Tu insistes pour que le poids du monde repose sur tes épaules
Misère
La vie réserve plus que ce que tu vois
Mon compagnon de misère

Tu étais toujours en train de hurler
Tout le monde se foutait de ce que tu racontais
Mon ami, avant d'être aphone
Ce qui amuse une personne est l'enfer pour une autre
Car l'époque où nous vivons est envoyée pour tester l'âme humaine
Mais il y a quelque chose qui cloche dans tout ce que tu vois
Toi...tu prendras tout sur toi
Souviens toi... la misère aime la compagnie

Misère
Tu insistes pour que le poids du monde repose sur tes épaules
Misère
La vie réserve plus que ce que tu vois
Mon compagnon de misère

Tu hurlais
Mon compagnon de misère

The Struggle Within

Tu tends le bras pour quelque chose que tu dois ressentir
Tout en t'accrochant à ce que tu pensais pour la réalité
Ca te plaisait de donner un coup de pied à un cheval mort
Tu ne sais pas montrer ta gratitude
Il y a tant de chose que tu ne veux pas faire
Qu'est ce que c'est ? Qu'as tu à perdre ?

Que se passe t'il ?
Que crois tu trouver ?
Hypocrite
L'ennuis s'installe dans l'esprit chiant

Le combat intérieur...te convient tout à fait
Le combat intérieur...ta ruine
Le combat intérieur...tu scelles ton propre cercueil
Combat intérieur...le combat intérieur

La maison n'est pas une maison, elle devient un enfer

Tu la transformes en cellule
Les avantages sont pris, pas distribués
Tandis que tu te débats dans ton enfer

Tu tends le bras pour quelque chose que tu dois ressentir
Tout en t'accrochant à ce que tu pensais pour la réalité
Que se passe t'il ?
Que crois tu trouver ?

Que se passe t'il ?
Que crois tu trouver ?
Hypocrite
L'ennuis s'installe dans l'esprit chiant