Metallica: Master Of Puppets


Battery

A coups de poings, réaction en retour
Les faibles sont déchiquetés, réduits en bouillie
Une puissance hyptnotisante écrase tout ce qui a peur
La violence est là pour rester

Explosant à travers les limites
La folie m'a trouvé
Je ne peux pas arrêter la violence
Agression qui pulvérise transformée en obsession
On ne peut pas tuer la violence
Ca ne peut pas tuer la famille
La violence se trouve en moi
La violence

Ecrasant tous les imosteurs, réduisant en bouillie les incrédules
Puissance in finie
Chercheur de violence affamé qui se nourrit du plus faible
Engendrant la folie

Explosant à travers les limites
La folie m'a trouvé
Je ne peux pas arrêter la violence
Agression qui pulvérise transformée en obsession
On ne peut pas tuer la violence
Ca ne peut pas tuer la famille
La violence se trouve en moi
La violence

Cercle de destruction, le marteau s'abat, écrase
Usine d'énèrgie
Attisant la rage, agitation dominante
Nous créons la violence

Explosant à travers les limites
La folie m'a trouvé
Je ne peux pas arrêter la violence
Agression qui pulvérise transformée en obsession
On ne peut pas tuer la violence
Ca ne peut pas tuer la famille
La violence se trouve en moi
La violence

Master Of Puppets

Fin du mystère de la passion qui s'effrite
Je suis ta source d'autodestruction
Dans tes veines coulent la peur, elles aspirent ta dose d'héro
Qui conduit à la construction de ta mort
Goûte moi et tu verras
Il t'en faudra toujours plus
Je suis tout dévoué à la façon dont je te tue

Viens en rampant plus vite
Obéis à ton maître
Ta vie brûle plus vite
Obéis à ton maître
Maître

Maître des marionnettes, je tire tes ficelles
Torturant ton esprit et réduisant tes rêves en miettes
Je t'aveugle, tu ne vois rien du tout
Contente toi de crier mon nom parce que je t'entendrai hurler
Maître
Maître

Travail d'aiguille, jamais tu ne trahis
La vie de la mort s'éclaircit
Monopole de la douleur, supplice rituel
Tu fractionnes ton petit déjeuner sur un miroir
Goûte moi et tu verras
Il t'en faudra toujours plus
Tu es dévoué à la façon dont je te tue

Viens en rampant plus vite
Obéis à ton maître
Ta vie brûle plus vite
Obéis à ton maître
Maître

Maître des marionnettes, je tire tes ficelles
Torturant ton esprit et réduisant tes rêves en miettes
Je t'aveugle, tu ne vois rien du tout
Contente toi de crier mon nom parce que je t'entendrai hurler
Maître
Maître

Maître, maître - où est le rêve que je poursuis ?
Maître, maître - tes promesses n'étaient que des mensonges
Des rires, des rires - tout ce que j'entends ou vois, ce sont des rires
Des rires, des rires - qui rient en entendant mes hurlements

L'enfer vaut bien tout ça, habitat naturel
Juste une rime sans raison
Labyrinthe sans fin, tes jours sont comptés
Maintenant ta vie est terminée
Je m'y emploierai
Je t'aiderai à mourir
Je coulerai dans tes veines
Maintenant je te gouverne toi aussi

Viens en rampant plus vite
Obéis à ton maître
Ta vie brûle plus vite
Obéis à ton maître
Maître

Maître des marionnettes, je tire tes ficelles
Torturant ton esprit et réduisant tes rêves en miettes
Je t'aveugle, tu ne vois rien du tout
Contente toi de crier mon nom parce que je t'entendrai hurler
Maître
Maître

The Thing That Should Not Be


Messager de la peur en vue
Une obscure illusion tue la lumière
Des enfants hybrides regardent la mer
Ils prient pour que leur père soit libéré

Misérable qui ne connaît pas la peur
Folie
Il regarde
Tapi au fond de la mer
Grand Ancien
Site interdit
Il cherche
Le chasseur des ombres s'élève
Immortel
Tu vis dans la folie

Chaos rapant sous terre
Le culte a déclenché un bruit bizarre

Devant les ruines autrefois possédées
Cité déchue, la mort est vivante

Misérable qui ne connaît pas la peur
Folie
Il regarde
Tapi au fond de la mer
Grand Ancien
Site interdit
Son sommeil éternel a été perturbé
Il se réveille
Le chasseur des ombres s'élève
Immortel
Tu vis dans la folie

N'est pas mort pour toujours qui dort dans l'éternel
Car d'étranges éons rendent la mort mortelle

Il te vide de ta santé mentale
Affronte l'Innomable

Misérable qui ne connaît pas la peur
Folie
Il regarde
Tapi au fond de la mer
Grand Ancien
Site interdit
Il cherche
Le chasseur des ombres s'élève
Immortel
Tu vis dans la folie

Welcome Home (Sanitarium)

Bienvenue là où le temps s'est arrêté
Personne n'en partira ni maintenant, ni jamais
C'est la pleine lune, on dirait que ça ne change jamais
On nous surnome les dérangés
Chaque nuit je fais le même rêve
Je nous vois libre
Pas de porte verrouillée ni de fenêtres à barreaux
Rien qui laisse à penser que mon cerveau a des cicatrices

Dors mon ami et tu verras
Que ce rêve est ma réalité
Il me tienne enfermé dans cette cage
Ne voient-ils pas que c'est la raison pour laquelle mon cerveau est enragé

Asile - laissez moi tranquille
Asile - fichez moi la paix

Ils nourrissent ma peur de ce qu'il y a à l'extérieur
Et je ne peux pas respirer à l'air libre
Ils chuchotent des choses dans mon cerveau
Pour m'assurer que je suis fou
Ils croient que nôtre tête est dans leurs mains
Mais la violence engendre des plans violents
Qu'on le laisse attaché, ç a lui fait du bien
Il va mieux, ça se voit, non ?

Ils ne peuvent plus nous garder enfermés
Ecoutez, bon dieu, nous vaincrons
Ils le voient bien, ils le savent
Mais ils croient que ça nous sauve de nôtre enfer

Asile - laissez moi tranquille
Asile - fichez moi la paix

J'ai peur de continuer à vivre
Les pensionnaires s'agitent maintenant
Il y a de la mutinerie dans l'air
Il y a du meurtre dans l'air
Le miroir me fixe
Tuer - voilà un mot si sympathique
On dirait que c'est la seule façon de recouvrer la liberté

Disposable Heroes

Des corps jonchent les champs, je vois le désir des héros assoifés de gloire
A présent, il n'y a plus personne pour jouer au soldat, personne pour faire semblant
Je cours, aveugle à travers les champs de bataille, élevé pour les tuer tous
Victime des ordres
Serviteur jusqu'à ce que je tombe

Soldat fait d'argile
Maintenant rien qu'une carcasse vide, 21 ans, fils unique
Mais il nous a bien servis
Elevé pour tuer, pas pour se poser des questions
Fais ce qu'on te dit
C'est terminé pour lui, condoléances
C'est à vous d'emporter son corps

Retourne au front
Tu fera ce que je dirai quand je le dirai
Retourne au front
Tu mourras quand je dirai que tu dois mourir
Retourne au front
Tu es lâche
Tu n'es qu'un serviteur
Tu es aveugle

L'aboiement de la mitrailleuse ne me fait plus rien à présent
Le tic-tac de la pendule, je m'y suis habitué d'une façon ou d'une autre
Davantage un homme, davantage de galons à exhiber, mode des chercheurs de gloire
Je vois des corps qui jonchent les champs
Le massacre n'arrêtera jamais

Soldat fait d'argile
Maintenant rien qu'une carcasse vide, 21 ans, fils unique
Mais il nous a bien servis
Elevé pour tuer, pas pour se poser des questions
Fais ce qu'on te dit
C'est terminé pour lui, condoléances
C'est à vous d'emporter son corps

Retourne au front
Tu fera ce que je dirai quand je le dirai
Retourne au front
Tu mourras quand je dirai que tu dois mourir
Retourne au front
Tu es lâche
Tu n'es qu'un serviteur
Tu es aveugle

Pourquoi suis-je en train de mourir ?
Tue - n'aie pas peur
Mensonges, vie de mensonges
L'enfer - l'enfer est ici

Je suis né pour mourir

Ma vie a été prévue avant ma naissance,
Je ne pouvais rien y faire
Je ne risquais pas de me voir modelé jour après jour
Laissé là pour mourir avec mon seul ami
Tout seul, je serre mon fusil

Soldat fait d'argile
Maintenant rien qu'une carcasse vide, 21 ans, fils unique
Mais il nous a bien servis
Elevé pour tuer, pas pour se poser des questions
Fais ce qu'on te dit
C'est terminé pour lui, condoléances
C'est à vous d'emporter son corps

Retourne au front
Tu fera ce que je dirai quand je le dirai
Retourne au front
Tu mourras quand je dirai que tu dois mourir
Retourne au front
Tu es lâche
Tu n'es qu'un serviteur
Tu es aveugle

Leper Messiah

Décérébré depuis le début, absorbé dans son rôle
Le cirque arrive en ville, c'est toi le grand clown
S'il te plaît, s'il te plaît
Propageant sa maladie, il vit de son histoire
A genoux, à genoux
Tombez à genoux, souffrez pour sa gloire
Vous le ferez de votre plein gré

Temps pour la luxure, temps pour le mensonge
Le moment est venu pour toi de dire au revoir à ta vie
Envoie-moi de l'argent, envoie-moi des dollars
Tu rencontreras le paradis
Fais un don
Et tu obtiendras le meilleur siège
Prosterne-toi devant le messie lépreux

Emerveille-toi de ses tours, il te faut ton fix du dimanche
Tu es devenu d'une dévotion aveugle, ton esprit a pourri
Chaîne, chaîne
Rejoins la chaîne sans fin, séduit par son prestige
Gloire, gloire
La contamination, c'est son truc, tu es ivres de pouvoir

Temps pour la luxure, temps pour le mensonge
Le moment est venu pour toi de dire au revoir à ta vie
Envoie-moi de l'argent, envoie-moi des dollars
Tu rencontreras le paradis
Fais un don
Et tu obtiendras le meilleur siège
Prosterne-toi devant le messie lépreux

La magie s'affaiblit
Vois les ouailles qui se rassemblent
Tends le piège, hyptnotise
Maintenant tu suis

Temps pour la luxure, temps pour le mensonge
Le moment est venu pour toi de dire au revoir à ta vie
Envoie-moi de l'argent, envoie-moi des dollars
Tu rencontreras le paradis
Fais un don
Et tu obtiendras le meilleur siège
Prosterne-toi devant le messie lépreux

Mensonge

Damage,Inc

Distribuant la souffrance qui nous habite
Chargeant et personne ne renoncera
Vivre à genoux - conformité
Ou mourir debout par honnêteté
Entremêlés, nos corps travaillent comme s'ils n'étaient qu'un
Ensanglanté mais ne crie jamais - soumission
Nous suivons notre instinct, pas une mode
Nous irons à contre courant jusqu'à la fin

Le sang engendrera le sang
Le moment de mourir est venu
Société dégâts

Traversant les barrières, ne déconne pas avec le dos du rasoir
Tu recules ? Tu sentiras notre enfer sur ton dos
Le sang engendrera le sang et nous assurons que la vie n'est pas pour vous et nous sommes le remède
L'honnêteté est ma seule excuse
Essaie de nous la voler mais c'est inutile
L'action dictatoriale écrase tout sur sa route
Victime est ton nom et tu tomberas

Le sang engendrera le sang
Le moment de mourir est venu
Société dégâts

Nous te mâchons e te régurgitons
Nous rions, tu hurles et tu gueules
Tous s'enfuient, tu cours en proie à la peur
Tu sauras d'où nous venons

Société dégâts

Des chacals te déchirent
La vision et l'odeur me font continuer
Nous savons comment obtenir ce que nous voulons
Nous l'arrachons à ton âme au cours d'une chasse nocturne
Allez tous vous faire foutre et putain, pas de regrets
Ca ne finit jamais bien
Tout est fait pour la société dégâts, tu vois
Rapproche-toi un tout petit peu plus s'il te plaît


Le sang engendrera le sang
Le moment de mourir est venu
Société dégâts