Incubus: Morning view


Nice to know you

Mieux que de regarder Geller tordre des cuillères en argent
Mieux que d'observer des nébuleuses nouvelles-nées s'épanouir
Elle qui voit depuis les sourires « méprisants » et qui chante sûrement
La perspective fouille tes yeux une fois fatigués et ça te donne des ailes
Je ne me suis pas senti comme je me sens ce matin
Depuis longtemps, et ce n’est pas facile pour moi d’être précis
Je commence à me rendre compte à quel point cela ressemble
A un membre qui se réveille, des fourmis
Content de t’avoir connu, au revoir ! ! !
Encore plus profond que Cousteau soit allé
Et encore plus haut que les hauteurs de ce que l'on pense souvent connaître
Heureuse celle qui voit clairement le bois dans l’arbre
Obtenir la vue d’un oiseau c’est faire d’un blizzard une brise
Je ne me suis pas senti comme je me sens ce matin
Depuis longtemps, et ce n’est pas facile pour moi d’être précis
Je commence à me rendre compte à quel point cela ressemble
A un membre qui se réveille des épingles et des aiguilles,
Content de t’avoir connu, au revoir ! ! !
Alors est ce que c’est ça qui est là depuis le début ?

Circles

Tu m’as vu perdu et marchant dans l’eau
J’avais l’air pathétique
J’avais l’air aussi désemparé qu’un dard sans abeille
Mais au delà de mon apparence, yeah
Je savais que les murs allaient tomber
Et que les pierres dans leurs chute allaient m’éviter
Hé qu’est ce que ça signifie pour toi
De savoir que ça va revenir dans le coin encore ?
Hé quoi que ça signifie pour toi
Saches que tout suit un schéma cyclique
Je t’ai vu debout devant mes phares
Je pensais que j’allais t’écraser pour tout le poids que tu as laissé sur moi
Mais à la place j’ai reculé, fait demi tour et suis parti loin
Et te voir disparaître dans mon rétro
M’a fait penser au mot « réciprocité »
Hé qu’est ce que ça signifie pour toi
De savoir que ça va revenir dans le coin encore ?
Hé quoi que ça signifie pour toi
Saches que tout suit un schéma cyclique
On tourne en rond encore et encore
Qui aurait pu savoir que ca finirait si bien
On a des hauts et des bas
C’est le manège de la vie

Wish you were here

J’enfonce mes doigts de pieds dans le sable
L’océan ressemble à mille diamants disséminés sur une couverture bleue
Je m’appuie contre le vent
Je prétend que je suis léger comme une plume
Et à ce moment je me sens comblé comblé
Je regrette que tu ne sois pas là
Je pose ma tête sur le sable
Le ciel ressemble à un dais troué et contre éclairé
Je compte les OVNI
Je leur fais des signes avec mon briquet
Et à ce moment je me sens comblé comblé
Je regrette que tu ne sois pas là
Le monde est une montagne russe et je ne suis pas attaché
Peut-être que je devrais m’accrocher mais mes mains sont occupées en l’air

Just a phase

Je suis de l’eau gazeuse dans une bouteille et tu me secoues
Tu es un ongle crissant sur le tableau noir que je pensais ne plus revoir depuis l'école
Et maintenant ma seule consolation est que ça ne durera pas toujours
Même si tu chantes et penses à quel point tu as réussi
Qui es tu ? Et quand en auras tu fini ?
Yeah c’est juste une phase... ce sera bientôt fini
Yeah c’est juste une phase... yeah c’est juste une....phase
Appelle ça l’intuition féminine, mais je pense que je suis sur quelque chose ici
La temporisation a été la « peste noire » et le « Jésus » de notre époque
Je sais que j’ai l’air orienté, voire carrément borné, et peut-être même blasé
Mais tôt ou tard ils te lancerons des tomates sur scène
Yeah c’est juste une phase... ce sera bientôt fini
Yeah c’est juste une phase... yeah c’est juste une....phase et j’attends que ca finisse

11 AM

7 heures du mat’
Le camion poubelle bipe pour signaler qu’il est là
Et je commence ma journée en pensant à ce que j’ai balancé
Est-ce que je peux appuyer sur un bouton pour revenir en arrière?
Le générique arrive, c’est la fin
Mais j’ai raté le meilleur moment
Est-ce qu’on pourrait SVP recommencer au début?
Pardonne mon indécision

Puis encore, on est toujours premier quand on est seul
Et puis encore, un jour viendra ou je voudrais la fin de cette course

11 heures du mat’
A partir de maintenant tu vas penser que je suis levé
Mais mes draps soupçonnent le poids des choix que j’ai fait
Et qu’est ce que j’ai trouvé?
Je n’ai jamais cru que je pouvais autant désirer quelqu’un
Parce que maintenant tu n’es pas là et je replonge dans cette vieille frayeur
Pardonne mon indécision
Je ne suis qu’un homme

Puis encore, on est toujours premier quand on est seul
Et puis encore, un jour viendra ou je voudrais la fin de cette course

C’est midi et mon téléphone poussiérieux sonne
J’ai du mal à sortir ma tête du traversin, qui ca peut être ?
J’espère que c’est toi

Blood on the ground

Je ne veux plus jamais te parler
J’ai trop peur de ce que je pourrais dire
Je mords ma langue dès que tu arrives
Parce que le sang dans ma bouche vaut mieux que du sang sur le sol

Ma main sur le coeur je jure que j’ai fait tout ce que je pouvais
De toute ma force 2 semaines et une heure
J’ai trimé et maintenant je n’ai rien à montrer
Oh si seulement je pouvais grandir aussi vite qu’un mur de briques
Et à partir de maintenant je vais essayer de retenir ma respiration
Quand tu débarques et que tu me fais ce sourire d’hypocrite
Parce que quelque chose au fond de moi m’a dit plus de deux fois
Que respirer moins d’air vaut mieux que de te sentir

Je ne veux plus jamais te parler
J’ai trop peur de ce que je pourrais dire
Je mords ma langue dès que tu arrives
Parce que le sang dans ma bouche vaut mieux que du sang sur le sol

La main sur ma bouche, je gagne mon droit au silence
En un silencieux discernement entre l'ego et le minutage
Bon jugement qui me prouve encore une fois que
Le silence vaut toujours son poids en or
A partir de maintenant je serais si prudent
Quand tu commences à parler et que mon sang chaud se met à bouillir
Que te voir c’est comme se faire arracher une dent
Et entendre ta voix c’est comme mâcher une cannette en alu

Je ne veux plus jamais te parler
J’ai trop peur de ce que je pourrais dire
Je mords ma langue dès que tu arrives
Parce que le sang dans ma bouche vaut mieux que du sang sur le sol

Une note de 5 pour un meilleur jugement
En en disant moins aujourd'hui je gagnerais plus
Un pitoyable 2 pour toi mon ami capricieux
Qui a amené l'art de la guerre silencieuse

Mexico

Tu pouvais me voir chercher
Alors pourquoi ne m’as tu pas rejoint à mi-chemin?
Tu pourrais me voir me vider de mon sang
Et ne pas appuyer sur la plaie

Tu ne penses qu’à toi tu ne penses qu’à toi
Tu ferais mieux de changer avant que je ne me tire
Par le premier train pour Mexico

Tu pouvais me voir respirer
Mais tu laissais tes mains sur ma bouche
Yu pouvais me sentir bouillonner
Mais tu as juste détourné ton visage

Tu ne penses qu’à toi tu ne penses qu’à toi
Tu ferais mieux de changer avant que je ne me tire
Par le premier train pour Mexico

Warning

Fille, détourne tes yeux
Sois d’un autre monde
Compte tes bienfaits
Séduis un étranger
Qu’est qui ne va pas
Avec le fait d’être heureux ?
Gloire à ceux qui
Voient au-delà de la souffrance

Quand elle se réveilla au matin
Elle su qu'elle était passée à côté de la vie
Et elle lança un avertissement
Ne laisse jamais la vie te filer entre les doigts

Je suggère que nous
Apprenions à nous aimer nous-même avant que
Cela devienne illégal
Quand apprendrons nous ?
Quand changerons nous ?
Juste à temps
Pour tout voir s’écrouler
Ceux qui resteront debout se feront des millions
En écrivant des livres pour dire comment ils ont fait

Quand elle se réveilla au matin
Elle su qu'elle était passée à côté de la vie
Et elle lança un avertissement
Ne laisse jamais la vie te filer entre les doigts

Flottant dans ce
Jacuzzi cosmique
Nous sommes comme des grenouilles ingrates
Envers l’eau
Qui commence à bouillir
Personne ne tressaillit
On flotte tous sur le ventre

Echo

Il y a quelque chose dans ton regard
Quelque chose que j’ai remarqué quand la lumière y était propice
Ca m’a rappelé deux fois que j’étais vivant
Et ça m’a rappelé que tu vaux la peine de se battre
Ma plus grande peur sera mon propre sauvetage
Bizarre comme ça s’éteint de cette façon
Peux tu me montrer chérie quelque chose que je n’ai pas déjà vu ?
Quelque chose d’infiniment intéressant
Il y a quelque chose dans ta façon de te mouvoir
Je vois ta bouche au ralenti quand tu chantes
Plus subtil que quelque chose que quelqu’un aurait inventé
Tes mouvements répètent que j’ai découvert ce qu’il y a de vrai en toi
Ta plus grande peur sera ton propre sauvetage
Bizarre comme ça s’éteint de cette façon
Peux tu me montrer chérie quelque chose que je n’ai pas déjà vu ?
Quelque chose d’infiniment intéressant

Have you ever

Se lever et s’en aller serait trop facile
Alors reste et étends ton terrain, fais gaffe à ce que tu dit avec moi
A l'ombre de chaque vérité est tapi un mensonge
Alors ici toi et moi, on pourra marcher aussi doucement
que ces lames de rasoir pour bottes vont nous le permettre

As tu déjà essayé d’entrer dans mes pompes ?
As tu déjà essayé de tenir en équilibre sur cette poutre ?
Et si tu essayais mes pompes
Elles ne seraient jamais presque aussi douces qu’elles n’en ont l’air (1)

Imagine une honnêteté inébranlable serait idéale
Mais une fois un prophète a dit que « honnêteté » est un mot solitaire
Alors où allons nous depuis ici? Abandonnons le navire maintenant
Mon problème est que tu fais en sorte que je m’embrouille
et je ne veux plus jamais être gelé

As tu déjà essayé d’entrer dans mes pompes ?
As tu déjà essayé de tenir en équilibre sur cette poutre ?
Et si tu essayais mes pompes
Elles ne seraient jamais presque aussi douces qu’elles n’en ont l’air
As tu déjà as tu déjà essayé
As tu déjà as tu déjà essayé
As tu déjà essayé d’entrer dans mes pompes ?
As tu déjà essayé de tenir en équilibre sur cette poutre ?
Et si tu essayais mes pompes
Elles ne seraient jamais presque aussi douces qu’elles n’en ont l’air

Are you in?

C’est tellement mieux
Quand tout le monde est dedans, es-tu dedans ?
C’est tellement mieux
Quand tout le monde est dedans, es-tu dedans ?
Ooooh...es-tu dedans ?
C’est tellement mieux
Quand tout le monde est dedans, es-tu dedans ?
c’est tellement plus facile
Quand le vert couleur écume de mer est à la mode
Ooooh...es-tu dedans ?
Es-tu? es-tu?
Tout le monde dedans

Under my umbrella

Quand je ferme mes yeux
Je peux voir à des kilomètres
Mon siège sombre est confortable
Et le chaos dans les églises

Ces yeux ne sont pas les tiens
Et ces yeux n’ont pas la couleur
Que tes yeux arides ont
Non, je n’étais pas dans le coin
Quand tes yeux en ont décidé ainsi
Je refuse de m’agenouiller devant les regard que tu avais décidé de voir

Quand je ferme les yeux
Je me rappelle comment sourire
Sous mon parapluie
Je suis un pro de l’exil

Ces yeux ne sont pas les tiens
Et ces yeux n’ont pas la couleur
Que tes yeux arides ont
Non, je n’étais pas dans le coin
Quand tes yeux en ont décidé ainsi
Je refuse de m’agenouiller devant les regard que tu avais décidé de voir

Si c’est ça avoir raison, je préfère être dans l’erreur
Si c’est ça voir, je préfère être aveugle

Aqueous transmission

Je flotte dans une rivière
Les rames libérées depuis longtemps de leur emplacement
Reposent au fond de mon embarcation
Je m’émerveille devant les étoiles
Et laisse mon coeur me guider

Plus loin en aval de la rivière

Deux semaines sans mon amour
Je suis tout seul dans ce bateau
Flottant sur une rivière appelée « Emotion »
Est-ce que je vais rejoindre le rivage
Ou continuer à me laisser dériver vers l’inconnu

Plus loin en aval de la rivière

Je fabrique une antenne
Les transmissions seront envoyées quand j’aurais la communication
Peut etre nous rencontrerons nous encore plus loin que la rivière
Et partager ce que nous avons découvert
Et se délecter de la vue

Plus loin en aval de la rivière