IN MEMORIAM Maurice De Visscher (MDV) 05/11/1920 - 15/01/2006 Knokke, 20 JAN 2007 Hommage et au revoir à notre ami - Hulde en vaarwel aan onze vriend ______ Maurice, Il y a plus de vingt ans que nos pas se sont croisés Dans les bureaux d'Agetraf, A Muanda, au Zaïre et Au sein de notre famille, Où tu es tendrement apprécié. Et depuis lors, au fil des ans, Au fil de nos rencontres un peu partout en Afrique, Où tu as bourlingué Kinshasa, Bujumbura et Cape Town Une amitié s'est tissée Chaleureuse, attentionnée, généreuse et vraie. Le cheveu gris, Le sourire aux lèvres Le regard amoureux posé sur Yvette Tu as, au coin des yeux, Ce regard espiègle Qui en dit long sur ton sens de l'humour ... Et pour ne citer qu'une anecdote Je me rappelle du soir où tu as trouvé la sentinelle endormie devant les bureaux Et toi qui, délicatement, Lui mouille les pieds À l'aide du tuyau d'arrosage et Rien n'y fait, Elle est sous l'emprise des bras de Morphée ! Tu as alors une idée de génie, Lui confisquer ses sandales !!! Le lendemain matin au bureau C'est l'esclandre : " Patron, un voleur m'a pris mes chaussures " !!! Quand tu remplaces Claude Les bureaux sont transfigurés, Notre maison, réaménagée Tu donnes à celui-ci Le goût du changement L'envie de bâtir, De chasser l'ennui De brouiller les habitudes Maurice, Avec tes cheveux couleur de neige Et ton sourire énigmatique Ton goût de la fête, Ta générosité dans l'accueil Le champagne qui pétille, Dans les verres de l'amitié et Ton écoute attentive Avec tout cela, Je ne doute pas un seul instant Que là-haut Tu vas révolutionner le Ciel Et que tu veilles sur nous tous Ici bas ! Maurice, Tu repars vers Cape Town La ville de ton choix, Celle de ton coeur, De tes racines Bon vent là-bas Et à chaque brise, Chaque souffle sur la baie Ton sourire nous accompagne Comme un tendre baiser. Au revoir Maurice Tu restes tellement vivant dans nos coeurs ! Marie-Pierre et Claude Theys _____________________________ Dis moi Maurice, Toi qui m'a toujours prodigué tes meilleurs conseils, Comment vais-je faire pour raconter à nos amis, ici présent, dans l'ordre chronologique des choses, tes périples d'une si longue vie bien remplie. Cette existence, Du petit "ru" de ton enfance En passant par le "ruisseau" de ton adolescence Découlant vers une "rivière" d'études et de compétences Vers un "fleuve" de professionnalisme Pour aboutir dans un "océan" de 86 bonnes années glorieuses de cette existence. Tu es né à Etterbeek le 05 novembre 1920 Mais tu as vécu une bonne partie de ta jeunesse dans ce petit village de OVERMERE - DONCK, Pourquoi Donck ? Des étangs de cette région qui regorgent d'anguilles et dont la spécialité est "l'anguille au vert" nous avons eu l'occasion d'en déguster ensemble il n'y a pas si longtemps. Tu as étudié l'Agronomie Tropicale avec déjà derrière la tête des idées d'expatriation, de voyages et d'aventures. La guerre étant, tu es prisonnier et obligé de partir dans les plaines lointaines germaniques pour un travail obligatoire. Là, dans le même village, au plus grand du hasard, tu retrouves ton Père, lui aussi déporté. La guerre finie, Anne et toi avez des vues sur les colonies, le Congo Belge. Les études tropicales aidant, un projet d'une exploitation forestière est l'aventure qui se réalisa au plus profond de la cuvette centrale. Une scierie fut construite pour parfaire l'exploitation du bois. Puis l'indépendance, cette chose qui arrive toujours dans les moments inopportuns, fin de l'exploitation forestière et retour avec femme et bagages vers la Belgique. Re-départ vers le Rwanda où toi Maurice tu gérais les grands magasins de distribution tel que Alirwanda à Kigali. Pour je ne sais quelle raison, tu te retrouves en Belgique où là tu rencontres Karel Buytaert, après discussion et projet, tu repars comme conquérant pour TRANSINTRA Ta spécialité: ouvrir des Agences ...et oui.. Après avoir ouvert l'agence de Goma, avec Andrew, tu commences à attaquer les collines du Nord Kivu pour arriver à Beni ... Passage obligé pour la nuit, avec Jean et Luigi, l'Hôtel Kikyo de Butembo, là où nous avons pour la toute première fois fait connaissance. L'ambiance de Beni n'étant pas au beau fixe, Les autres transitaires voyant une concurrence de taille et non éphémère, ne te laisse que la possibilité d'avoir un bureau Ambulant Une vielle Combi VW, adaptée, d'une table et d'une chaise, un machine à écrire et, bien sur, des papiers carbones. L'avantage considérable, est que, au gré des saisons, quoi qu'il arrive, vent, pluie et soleil Maurice, tu mettais toujours ton bureau à l'abri. Anne, pendant ce temps tenait un magasin d'antiquités à Wetteren " Art Gallery " Maurice, devenu "expert" en la matière devint une sorte d'ambassadeur étinérant pour assumer les replacements de ses collègues partis en congé. Ainsi notre ami Maurice se tappe Mwanda, Banana, Matadi, Kinshasa, Goma, Kigali, Bujumbura, Beni, Kisangani et bien d'autres que je ne me souviens plus N'ayant plus d'attache en Belgique, Anne n'étant plus, Maurice se demande si tous ces déplacements au départ de Wetteren ne pourraient pas se faire à partir de Cape Town. Et c'est ainsi que Maurice, après avoir empaqueté toutes ses affaires et ses antiquités, repart pour une autre aventure. Au coucher du soleil Sud Africain, un rayon darde sur la devanture du restaurant " la Perla", Maurice peut distinguer dans ces rayons perçant une Dame blonde éblouissante accompagnée de ses deux enfants, Ivette était là avec Yves et Géraldine. Depuis cette apparition Ivette et Maurice ne se quittent plus Les enfants poussent en beauté et intelligence Ta maison à Constantia se transforme en nid d'amour Ivette est de plus en plus active, et fort de son passé commercial, démarre l'inport export en tout genre dans un dynamisme bien connu du style Gilbert Bécaud, Madame 100.000 volts. Vingt années se sont écoulées ainsi, de bonheur, d'aventures, de déménagements de déplacements de portes, de meubles, et de cheminée pour une autre maison Cette autre maison à été complètement restaurée. Les enfants adolescents sont devenus grands Géraldine, Maman de deux enfants, s'est installée en Belgique avec son mari Frédéric, Yves est resté à Cape Town pour diriger les affaires. Maurice, que ce soit au Kivu, à Kinshasa, à Constantia, à Knokke et aussi à Custinne, nous avons toujours passé des moments de joie ensemble, des soirées de délires, de fou rire et des blagues sans fin, des souvenirs, tels que cette tondeuse à gazon au kivu construite à l'aide d'une machine à coudre et ici dernièrement au restaurant, cette tache récalcitrante qui refusait de quitter ton pull ... Et voilà Maurice ... Ivette, ton ange protecteur, à fait tout ce qu'elle pouvait pour t'entourer, te protéger, te consoler et t'aimer.. C'est la plus douce consolation qu'on emporte avec soi Fort heureusement pour nous, tu nous as quitté sans souffrance, Un matin pas bien Une soirée parti Je me demande déjà, Si tu n'es pas parti là-bas Pour ouvrir une agence Transintra Dans l'au-delà Mon cher Maurice, tu nous manques déjà ... Ne soyons pas tristes que Maurice ne soit plus là, mais soyons heureux qu'il ait été si longtemps près de nous. Pensons à sa mort pour imiter sa vie ... Bon voyage Maurice ... Michel et Dany Borremans ________________________

TRANSINTRA Group & Friends Omdat wij wakker werden toen een van ons insliep ... Parce que nous nous sommes réveillés quand l'un d'entre nous s'est endormi ...

C'est à l'occasion du décès de Maurice que nous nous sommes rendus compte qu'avec le temps nous nous étions perdus de vue. Het is bij het overlijden van Maurice dat wij tot de vaststelling kwamen dat wij mekaar mettertijd uit het oog verloren waren. Deze "broken links" willen wij trachten te herstellen. Nous voulons essayer de réparer ces "broken links". C'est pourquoi nous proposons, à tous ceux qui le désirent, de se faire connaître, afin de constituer une (modeste) base de contacts qui, nous l'espérons, pourra vous aider à retrouver l'un ou l'autre d'entre nous. Daarom stellen wij u voor, aan zij die het wensen, zich kenbaar te maken, met het doel van een (bescheiden) contactlijst op te stellen, die, zo hopen wij, u zal kunnen helpen bij het terugvinden van iemand onder ons. Voici la liste de ceux dont nous possédons déjà (au moins) l'adresse email: Hierbij de lijst van diegenen waarvoor wij reeds (minstens) hun emailadres hebben: BEDORET Maurice BORREMANS Michel & Dany CLAEYS Andre Regis DEBIESME Yves & Nanou DE MEYER Philippe ERPICUM Pascal HOUBA Thierry KEMPENAER Janine LIEVIN Philippe MARTELE Jean-Pierre STEVENS Ivette TEMMERMAN Denis THEYS Claude & Marie-Pierre Met dank aan Jean-Pierre voor zijn intensief "speurderswerk". Merci à Jean-Pierre pour ses recherches intensives.
<= back