Itinéraire Récits Rencontres Chiffres Conseils Revue de presse Remerciements
Diaporama Livre Galeries photos Parcours
originaux
Cols Liens FAQ Contacts
HOME


Des erreurs, tout le monde en fait.
Nous aussi on en a commis quelques-unes.
Pour ceux qui souhaitent suivre nos traces ou effectuer un voyage dans le genre, voici quelques conseils.
Mais n'oubliez pas qu'avant tout, un voyage, c'est personnel. Rien ne sert de vouloir copier un autre, laissez-vous simplement guider par la route.

La machine

Un conseil primordial, ne partez pas avec des roues de 700 (style vélo de course) pour un long périple. Cela nous a amenés à toute une série de problèmes lorsque l'on a cassé nos jantes arrières, lorsque l'on s'est retrouvé à cours de chambres à air ou encore lorsque nos pneus étaient usés jusqu'à la corde. La taille la plus commune de part le monde est à présent, et de loin, loin celle de 26 pouces (taille roues de VTT).

Les routes

Certaines routes sont à éviter non pas à cause de leur état mais bien à cause de leur monotonie. Je pense particulièrement à celle du sud du Maroc pour rejoindre la frontière mauritanienne à travers le désert. 1000 kilomètres absolument identiques. Seuls les puristes peuvent apprécier ce genre de route. Par ailleurs, beaucoup espèrent battre des records de kilométrages et ont honte d'avouer avoir pris un transport en commun. Le but du voyage reste quand même le plaisir et la découverte. Prendre un bus n'a rien de méprisant pour traverser une région ennuyeuse et permet même de découvrir un autre aspect de la vie locale.

Le climat

Bien qu'en général, il y ait toujours moyen de pédaler partout sous tous les temps, cela peut se révéler plus agréable de se ballader sous un beau soleil que sur des pistes boueuses à souhait après une innondation. Pour cela, il suffit de s'informer un peu avant de partir! Cela vaut également pour le froid. Par expérience, rien de plus désagréable que de passer plusieurs semaines par grand froid sans être équipé pour l'affronter.

Le kilométrage quotidien

Les plus jeunes ont sans doute l'ambition d'aller le plus vite possible, traverser le plus de pays ou abattre des records de kilométrage mensuel. Pour que le voyage reste un plaisir, mieux vaut commencer sa journée sans réel objectif. Rien de plus casse-pieds que de vouloir atteindre absolument le but fixé au détriment de rencontres ou de sites inatendus.

Trucs divers

Pneu troué : Dans les pays en voie de développement, on trouve souvent des pneus et chambres à air de véhicules qui traînent au bord de la route. Il suffit alors de découper un petit bout de chambre à air de camion et l'insérer entre notre chambre à air et le pneu. Cela peut tenir plusieurs centaines de kilomètres à condition de changer de temps en temps le bout de chambre à air de camion. Après, le trou dans le pneu ne fait que s'aggrandir et on arrive aux limites de ce système quelque peu archaïque.

Bande latérale du pneu qui se déchire : Il s'agit d'un problème fréquent lors d'un voyage avec un vélo lourdement chargé. Il arrive bien souvent que le pneu se déchire latéralement avant même l'usure de la bande de roulement. La solution consiste à prendre un fil très solide(fil de pêche) et une aiguille et recoudre le tout. Cette solution ne fonctionne pas sur des pneu en plastic car dès qu'on le perce avec l'aiguille, le trou s'aggrandit très rapidement.

Semelle de chaussure trempée complètement détachée : On s'arrête à l'abri ou sous le parapluie. Il faut tout d'abord sècher rapidement la semelle. Sous une grosse pluie, la solution a consisté à faire un petit feu avec un livre emprunté à la bibliothèque d'Ashgabat (Turkménistan) en déchirant page après page. En plaçant la chaussure et la semelle juste au-dessus du feu, celle-ci sèche assez vite et on peut alors recoller le tout avec de la super-glu!

Le fond de tente est bouffé par des termites : Pendant la nuit, des termites s'y sont données à coeur joie pour grignotter notre fond de tente. Une solution toute simple consiste à coller des rustines sur les différents trous (une bonne dizaine!).

L'avion et le vélo font-ils bon ménage? : En général, il est possible de transporter son vélo sans payer de supplément. L'expérience nous à poussé à rechercher après des cartons chez des marchands d'électroménagers ou de vélos pour emballer convenablement nos montures. Autre conseil pour ceux qui voyagent longtemps : Faire gaffe avec les billets aller-simple! Cela nous a valu de rester à quai à Charles de Gaulle car notre pays de destination, le Brésil, exigeait un billet de retour. Il a dès lors fallu acheter deux nouveaux billets payés au prix fort afin de pouvoir se les faire rembourser une fois sur place.