Itinéraire Récits Rencontres Chiffres Conseils Revue de presse Remerciements
Diaporama /
Livre
Galeries photos Parcours
originaux
Cols Liens FAQ Contacts
HOME


Le mot col a toujours eu chez moi une signification particulière. Une fois au sommet, on a la satisfaction d'avoir vaincu la montagne, on peut contempler un beau panorama et se réjouir de la descente qui nous attend.

Tizi 'n Test (Maroc)

Notre premier grand col est un des plus haut du Maroc. Il marque la sortie du Grand Atlas et laisse Marrakesh et sa vie trépidente derrière nous pour nous rapprocher des portes du désert. Ce col sera finalement avalé en quelques heures en compagnie de Franck, un cyclo français rencontré au départ de la montée. Il traverse de paysages assez arides et n'est finalement pas trop difficile à grimper. Nous camperons au sommet, près de la petite cabane tenue par un vieux. Le gamin nous aidera à monter nos tenteS et préparer notre souper à la manière locale. La descente sera menée à vive allure durant une vingtaine de kilomètres. Col du Tizi 'n Test

Piste Tarija-Iscayachi (Bolivie)

Col de Tarija Sans aucun doute le col le plus difficile de tout le voyage. Passer de 2000 mètres à quatre mille. Altitude atteinte pour la première fois du voyage et on peut imaginer la difficult2 de s'acclimater à cette altitude surtout dans ses derniers lacets après plusieurs heures d'ascencion. La difficulté ne réside cependant pas dans sa bonne trentaine de kilomètres de montée mais bien dans la qualité innommable de son revêtement. En fait il n'y en a pas. Tout comme il n'y a sans doute jamais eu d'entretien. Les rares véhicules sont simplement chargés d'évacuer les plus grosses pierres à leur passage. De nombreuses croix sont présentes pour rappeler les dangers des descentes au pied levé. Pour seuls compagnons de route, nous avons droit à des bus magnifiques(même aux normes européennes), chargés au maximum, ainsi que de vieux camions poussifs qui ont du mal à nous dépasser(pourtant on n'avance vraiment pas vite) nous baignent ensuite dans un nuage de poussières durant plusieurs minutes! Il s'agit d'ailleurs d'une bonne méthode afin de deviner la route au travers des sommets...

Col au Costa-Rica

62 kilomètres pour le col le plus long du voyage. Et tout cela par une côte qui n'était même pas prévue au départ. On s'attendait dans un premier temps à quelques kilomètres de montée, puis on espère le terminer dans la journée. Finalement, il nous a fallu plus de 24 heures avant d'en venir à bout. Fort heureusement, le revêtement s'avère excellent sur cette portion de la route Panaméricaine, ce qui rend le col tout de même assez roulant. La montée se déroule dans une jungle typique d'Amérique Centrale qui laissera place peu à peu à un paysage plus dénudé. Une chose est sûre, une fois au dessus, on est bien content d'en avoir fini! Le plus long col du voyage!

L'Himalaya

L´Himalaya et ses cols... L'Himalaya à vélo, c'est évidemment des cols dans tous les sens, des montées interminables, des lacets à n'en plus finir, des sommets qui paraissent inaccessibles. Mais notre souvenir de la chaîne asiatique, c'est avant tout ces paysages spectaculaires qui nous émerveillent à chaque tournant.

Le Caucase Sud, de la Géorgie à la Turquie

Le Caucase, on le craignait avant même d'arriver dans la région. Retrouver une chaîne de montagnes après plusieurs centaines de kilomètres plats est évidemment difficile. De plus, il s'agit de nos derniers cols du voyage! Finalement, en Azerbaijan et en Géorgie, nous parviendrons à nous faufiler entre les deux chaînes principales, celles du Caucase Nord et Sud. Il s'agira juste de routes de moyennes montagnes pas bien difficiles. Notre plus grand ennemi étant alors le vent. Ensuite, à l'approche de la frontière turque, les choses sérieuses commencent, la route s'élevant tant et plus. Au point que nous atterrissons du côté turc à nouveau dans des paysages enneigés à souhait, qui nous donneront un dernier coup de froid avant la dernière ligne droite. Ce climat innattendu nous poussera tout de même à descendre le long de la mer Noire en quête d'un climat meilleur. Les montagnes du <i>petit</i> Caucase