t Zonhof

Fernand et Nicole Reniers-Mignolet
Donkeindeweg 110
3520 Zonhoven  
tel. 011 82 49 79  ( + 32 11 82 49 79 )

GPS: N 50° 58.259´
          E 005° 20.944´

email : zonhof@skynet.be
Website: www.zonhof.be
 


Heures d’ouverture: 2015

Tous les dimanches en juin
de 10.00 à 18.00
heures.
L’entrée est de 3 €.  

A visiter sur demande :
des groupes à partir de 15 personnes

Attention: entrée interdite aux chiens

Itinéraire:

arrivant de la N74 Hasselt-Eindhoven, prenez la N72 en direction de Beringen. Après 500 m., tournez à gauche (Keurstraat), encore à gauche à la fin de la rue. Le n° 110 se trouve à votre droite après 400 m.
Arrivant de la E314, prenez la sortie n° 28, Heusden - Zolder, en direction Zonhoven. Tournez à droite 1,6 km. après le chemin de fer (Keurstraat ), à la fin de la rue à gauche. Le n°110 se trouve à votre droite à environ 400 m 

Description du jardin:  

Ce jardin montre ce que vous pouvez créer de magnifique au milieu de la construction.
Nous avons essayé d’incorporer beaucoup d’éléments surprenants dans le jardin, comme des coins capricieux, mais également des passages magnifiques et bien sûr le murmure de l’eau.
Un sentiment apaisant, mais aussi une source de beauté, c’est ce qu’émet notre étang.
Au moyen de différentes hauteurs de plantes, nous avons créé ainsi une pseudo- chambre-jardin  apaisante et naturelle.
Les échappées variées créent une perspective grâce à laquelle le jardin paraît plus grand que ses 14 a.

Les bordures ton pastel, avec une grande variété de plantes, suivent aisément les formes irrégulières du gazon.
L’utilisation de nombreux plantes grimpantes donne une dimension supplémentaire et un effet élargissant à ce jardin.
Nicole adore les rosiers grimpants et les clématites. En été, vous pouvez effectivement parler d’une mer de roses de milliers de ces fleurs magnifiques, qui répandent tous leurs odeurs ravissantes.
Les deux grandes pergolas offrent de l’espace à ces rosiers grimpants et une collection de pas moins de 270 sortes de clématites, dont beaucoup d’espèce ‘viticella’ et quelques pièces de collection, comme la C. Pitzeri, C. Fusca, C.Viorna.
La plus vieille a 18 mètres et passe au milieu du jardin.
Nous l’appelons le tunnel des roses, car en été, avec toute la chlorophylle, se créé un véritable tunnel.
Les deux attirent vraiment l’attention, sont débordants en floraison avec une pointe de douce odeur de fleurs autour soi.

Derrière le tunnel des roses, se cache un jardin tout à fait différent, avec des delphiniums anglais, ici on essaye de voir si ses fleurs peuvent survivre dans notre climat belge sur un sable pauvre.
Depuis quelques années, il y a eu quelques tentatives timides pour perfectionner ces
plantes.