Dorothée ! et dans sa voix, l'e muni d'accent se juxtaposait et l'e muet final, lui apprenait, eut-on dit, à se blottir contre lui, à lui demander protection, à s'enlacer, à se sentir indissolublement lié. Les deux lettres unies, prolongées au-delà d'elles-mêmes, se perdaient ensemble dans l'air comme un couple s'éloignant, comme un mariage de voyelles qui s'en va...

Ursule aussi se sentit entraînée dans le sillage, dans les volutes de cette voix qui, semblait-il, l'aurait conduite jusqu'au bout du monde. Elle ne se trouvait plus capable ni même libre de refuser la demande qu'on venait de lui faire. D'ailleurs, elle avait vite déduit de spécieuses raisons pour s'autoriser elle-même : ce n'était pas un marchand, celui-ci, et Dieu ne se montrerait pas jaloux. Dieu acquiéscait même; car les dentelles nuptiales que, par exception, elle consentait à livrer, participeraient encore un peu du culte puisqu'elles étaient destinées à accompagner un sacrement de la religion.

La Béguine s'était mise à l'ouvrage. Elle aurait désiré bien faire, se surpasser, trouver quelque thème nouveau et symbolique : double fleur sur la branche d'un fil unique; oiseaux de tulle jumeaux au bord d'un nid. Les bobines allaient, venaient, autour des épingles dardées . Elle avait l'air d' improviser. Pensive, elle faisait de la dentelle ainsi qu'on joue d'un instrument, les doigts, tantôt lents, tantôt rapides, voltigeant sur le carreau comme sur un clavier, sur quelque mystique cithare horizontale...

Au fond d'elle-même, elle se trouvait un peu troublée cependant de collaborer ainsi à une toilette de mariée. Par minutes elle en travaillait moins vite, elle en embrouillait les fils. Surtout qu'elle revoyait en esprit le couple du parloir, qui lui avait appris l'idée de l'amour, l'image de l'amour. Comme ils s'aimaient !... Mais qu'est-ce que l'amour ? Elle l'avait ignoré jusqu'ici. Elle n'y avait jamais pensé. Maintenant, elle savait qu'il rend heureux. Cette chose mystérieuse, tragique et charmante, qui lui faisait peur comme le nom d'un péché, avait pris un visage pour elle, le visage du jeune homme impérieux et beau. Ah ! comme ce devait être délicieux pour la fiancée d'être regardée par ce visage.

Soeur Ursule songeait qu'elle ne connaitrait jamais cette joie, qui lui avait paru surhumaine. Elle s'était vouée à Dieu; elle s'était mariée avec Dieu, mais en robe noire, couleur de deuil, au lieu de la toilette blanche que porterait, comme toutes les autres, cette Dorothée si éprise, au trousseau de laquelle elle contribuait en ce moment.



5 / 10


page précédente début de page le sommaire accueil page suivante