Constitution de l'ordinateur

Un ordinateur est un ensemble de composants électroniques modulaires, c'est-à-dire des composants pouvant être remplacés par d'autres composants ayant éventuellement des caractéristiques différentes. Ces composants sont architecturés autour d'une carte principale comportant de nombreux circuits intégrés (soudés sur la carte) et un grand nombre de connecteurs; cette carte est appelée carte mère.

Unité centrale.
 
Tour
On appelle unité centrale l'ensemble composé du boîtier et de l'ensemble des éléments qu'il embarque. L'unité centrale doit être connectée à un ensemble de périphériques externes. Un ordinateur est généralement composé au minimum d'une unité centrale, un écran (moniteur), d'un clavier et d'une souris, mais il est possible de connecter une grande diversité de périphériques externes sur les interfaces d'entrée-sortie (ports séries, port parallèle, port USB, port firewire, ...) : 
- imprimante 
- scanner 
- périphérique de stockage externe 
- appareil photo ou caméra numérique 
- assistant personnel (PDA) 

La forme du boitier :
1 / Horizontal : Ces boîtiers existent en deux épaisseurs : extra plat (10 cm) ou slimline et standard (15 cm) ou desktop. Les boîtiers horizontaux sont conçus pour être posés sur un bureau et pour supporter le poids de l'écran (17 pouces maximum). 
 

2 / Vertical: Encore appelés "tour", les boîtiers verticaux peuvent être placés sur le sol tout en conservant une bonne possibilité d'accès aux lecteurs.
Quatre types de boîtier sont disponibles :
- Mini tour de 40 cm de haut,
- Moyenne tour de 50 cm de haut,
- Grande tour de 63 cm de haut,
- Serveur de 73 cm de haut.
Chaque boîtier possède des avantages et des inconvénients en ce qui concerne son emplacement (gain de place) et ses possibilités d'extension (nombre de connecteurs  disponibles pour les cartes d'extension, nombre et format des logements ou des ouvertures en façade.

Composition.

Tout P.C. comprend un processeur central auquel on a associé des périphériques. Le processeur est placé sur un support faisant partie d'une carte mère. La carte mère comprend divers périphériques, parmi lesquels un qui sert à dialoguer avec une imprimante, un autre qui sert à afficher des informations sur l'écran, etc. 
Outre le processeur, les éléments fondamentaux d'un P.C. sont la mémoire vive, le disque dur, le lecteur de disquettes, l'écran, le clavier et la souris.

- La mémoire vive est la section dont le processeur se sert pour travailler les informations. Le processeur utilise beaucoup de mémoire vive, pour traiter l'information le plus rapidement possible. Si cette quantité est insuffisante, pour cause de données trop importantes (une image, une vidéo, une encyclopédie ou une base de données), le processeur demande au disque dur de stocker le surplus de données.

- Le disque dur est conçu pour mémoriser des informations au moment considéré : il les transfère jusqu'à 100 fois moins vite que la mémoire vive. Vous l'aurez compris, pour que votre P.C. aille vite, il lui faut suffisamment de
mémoire vive(16 Mo minimum pour Windows 95 et 32 Mo pour Windows 98/Me, 128 pour XP). 
Le disque dur est l'outil indispensable de stockage d'informations dynamiques : il est capable de stocker des quantités d'informations phénoménales (1 Go = 1 million de pages dactylographiées A4 contenant 1000 caractères chacune), et de les modifier rapidement. 
Le disque dur stocke aussi bien le programme utilisé par le processeur pour effectuer certaines tâches (traitement de texte, logiciel de dessin, tableur, logiciel de montage vidéo, etc.) et le système d'exploitation du P.C. (D.O.S., Windows 95, Windows 98, Windows Me, etc).
Le disque dur est d'une importance fondamentale, et tout dysfonctionnement à ce niveau perturbe très gravement l'utilisation du P.C. 

- Contrairement au disque dur, un CD-ROM où un DVD-ROM ne contient que des données figées (ne pouvant être modifiées). Il est moins rapide, pour des raisons techniques (on a cependant vu apparaître, en 1999, des lecteurs de  CD-ROM 50X, soit une vitesse de 8 Mo/s, alors qu'en 1986, un lecteur de CD-ROM atteignait péniblement 150 Ko/s : x1). Les lecteurs de DVD-ROM sont souvent connus pour avoir une vitesse en mode DVD-ROM et une autre  vitesse en mode CD-ROM. Un DVD-ROM 12X signifie 12 x 1,350 Mo/s soit 16,2 Mo/s, sa vitesse CD-ROM peut-être comprise entre 24X et 50X, cela dépend du modèle. 

- Le lecteur de disquettes, quant a lui, sert à stocker de petites quantités d'informations modifiables dans les mêmes conditions que celles d'un disque  dur. C'est grâce à lui que l'on peut dans un premier temps démarrer un P.C. avec 'une disquette system'. La quantité maximale d'informations n'est que de 1,44 Mo pour une disquette 3"1/2 (trois pouces et demi), soit 1 000 fois moins que pour un disque dur d'une capacité de 1,4 Go. Un lecteur de disquettes est  beaucoup plus lent qu'un disque dur ou qu'un lecteur de CD-ROM. C'est un  périphérique pratique pour effectuer des sauvegardes de vos propres informations, du moment que ces informations ne sont pas trop
encombrantes. 

- L'écran sert à 1'affichage des images et de toutes les informations que l'ordinateur doit vous montrer et sur lesquelles vous intervenez. 

- Le clavier permet d'entrer des commandes ou de taper du texte. 

- La souris sert à pointer, cliquer sur des icônes pour lancer des actions ou des programmes, jouer et même à dessiner. L'utilisation de la souris demande un certain temps d'apprentissage aux novices, mais le confort qu'offre une souris de bonne qualité est remarquable.

Coeur de la machine.

Le microprocesseur coeur de l'ordinateur dont les battements se mesurent en Hertz est l'organe principal de la machine.
Sans celui-ci bien réglé ('configuré') rien ne va, déjà. Il se configure à partir de la carte mère aux travers de ponts ('jumper') à mettre en place trés soigneusement et en utilisant la documentation technique de la carte mère et mieux vaut connaitre les  références du processeur.
Automatiquement ou manuellement par le 'BIOS' ('Basic Input Output Sytem'), système des entrées et sorties des informations de bases gérées par la carte mère une puce spécialement implantée dans la carte. Il faut savoir que les paramètres par défaut ne prennent pas toujours en compte toutes les possibilités du processeur. Mais ils permettent de pouvoir faire démarrer la machine. 
Par une mauvaise configuration, le risque est, de voir griller le processeur et autres composants, de ne rien faire du
tout ce qui est moins grave ou de  marcher beaucoup trop lentement. Il est très important que celui-ci soit bien  refroidi par un radiateur surmonté d'un ventilateur. 

La ventilation.
La ventilation de l'alimentation est à contrôler régulièrement car un disfonctionnement et vous grillez votre ordinateur dans le pire des cas.
 
Le ventilateur tombe en panne sans crier garde si l'on y prête pas attention régulièrement. Donc de temps en temps ouvrez votre machine et regardez le tourner. Eventuellement un petit coup de bombe à air comprimé dans le radiateur et sur le ventilo peut redonner un sursaut de jeunesse à votre machine. 
D'ailleurs les plantages réguliers sont souvent signes d'une  surchauffe du microprocesseur. 
Le meilleur moyen pour éviter cela est qu'à l'allumage vous passez la main devant la grille de l'alimentation pour vérifier si de l'air souffle.
Si vous entendez un ronflement sortir de celle-ci pas de doute l'hélice va bientôt s'arrêter de tourner dans les jours ou les heures qui suivent. Un ventilo coûte environ 10€ c'est bête d'attendre car les dégâts occasionnés peuvent coûter beaucoup plus chers. 

    ========  
vers science