vers histoire
 
Le Triangle des bermudes

e triangle des Bermudes est sans doute le coin le plus connu et le plus mystérieux de la planète. Aussi appelé « Triangle du Diable », le « Triangle des Bermudes » fascine depuis le 19e siècle. 

Entre la mer des Sargasses et la côte sud est des Etats Unis se trouve l'archipel des Bermudes, à environ mille kilomètres au large du cap Hatteras. Si l'on trace une ligne reliant la Floride, Porto Rico et les Bermudes, on obtient un triangle de mer dont le nom est associé à l'une des principales énigmes du siècle : le Triangle des Bermudes, où des événements étranges semblent se produire depuis toujours. 

Le terme « Triangle des Bermudes» aurait vu le jour en 1964 dans un article publié dans le magazine américain Argosy. L'auteur, Vincent H. Gaddis, y affirmait qu'un nombre inhabituel de navires et d'avions s'étaient volatilisés dans le secteur situé entre le sud de la Floride, les Bermudes et Porto Rico. Cette zone géographique, située entre 30° et 40° Nord de longitude, s'étend sur 3,9 millions de Km². Le triangle des Bermudes contient 150 petites îles situées à l'Est de la côte américaine dans l'océan Atlantique.

Le mystère remonte au milieu du XIXe siècle : c'est ainsi que, dans ce périmètre relativement étroit, plus de cent avions et navires ont mystérieusement disparu depuis la fin de la seconde guerre mondiale dans le triangle des Bermudes. 

Le cas le plus célèbre concerne le fameux vol 19. 
Le 5 décembre 1945, cinq bombardiers américains quittèrent Fort Lauderdale pour une mission d'entraînement. Malgré d'excellentes conditions météorologiques, aucun ne regagna la base. L'hydravion parti à leur recherche disparut tout aussi mystérieusement. 
Le 6 février 1954, c'est le tour du Marine Sulphur Queen, un tanker de 16 500 tonnes.

On raconte aussi que des bateaux furent retrouvés abandonnés, des aliments encore chauds sur la table, tandis que des avions s'évanouirent sans même émettre d'appel de détresse. Le caractère mystérieux du triangle est renforcé par l'absence d'épave.
Une multitude de raisons sont avancées pour expliquer ce phénomène, des rayons mortels émanant de l'Atlantide aux enlèvements perpétrés par des OVNI. Des analyses plus rationnelles mettent l'absence d'épave sur le compte des forts courants et de la profondeur élevée des fonds marins, et indiquent que plusieurs des disparitions qu'on lui attribue se sont produites jusqu'à quelque 600 km de cette zone. De plus, des avions et bateaux militaires et civils traversent quotidiennement cette région sans aucun problème. (1).

Evidemment, le Triangle des Bermudes est l'une des routes maritimes les plus fréquentées.
Les conditions atmosphériques y sont souvent atroces, les capitaines et pilotes ne sont pas à l'abri de défaillances : mais, face à une telle répétition d'accidents inexplicables, face à ces centaines de navires et d'avions qui, pratiquement au même endroit, s'évanouissent littéralement, n'est-on pas en droit de rechercher des explications hors des normes courantes : interventions d'OVNI, phénomènes magnétiques, contraction de l'espace-temps? 

Certains scientifiques analysent différemment les faits et développent leur propre théorie. Ils expliquent ainsi les disparitions : 
"Dans les fonds marins, la pression serait tellement énorme que les molécules de gaz et d’eau se rassembleraient pour former des hydrates de gaz. Lorsque la température se réchaufferait, et la pression diminuerait, les hydrates libéreraient une immense quantité de gaz qui créerait un tourbillon sur la mer aspirant les bateaux. Quant aux avions, le méthane (gaz) sortant de l’eau pourrait provoquer une panne ou pire, une petite étincelle pourrait enflammer tout l’avion".

Conclusions

Jusqu'à maintenant, les enquêtes n'ont produit aucune évidence scientifique de l'implication de phénomènes inhabituels dans les disparitions.
Donc rien n'a pu être démontré ou prouvé.
Le mystère du triangle des Bermudes reste entier et pour l'instant inexpliqué.

* * * * * * * *

 (1) "Bermudes, le triangle des", Encyclopédie Microsoft® Encarta® 99"