vers romantiques
Victor Hugo

(Besançon, 1802 - Paris, 22.05.1885)
Le chef de file du romantisme
Ecrivain français, Poète, romancier, dramaturge, critique, Victor Hugo est un auteur d'une stature incomparable et inégalée. 
Sa devise « Ego Hugo », qui traduit son orgueil légendaire (sa mégalomanie, selon ses détracteurs), a inspiré à Jean Cocteau la formule suivante : 
« Victor Hugo était un fou qui se prenait pour Victor Hugo ».

Il n'en reste pas moins qu'à l'âge de trente ans, Victor Hugo, à la tête du mouvement romantique, a révolutionné le théâtre et inventé un nouveau langage poétique, et qu'à cinquante ans il a eu le courage d'abandonner une existence confortable et une situation acquise pour l'exil, au nom de la résistance 
au régime impérial de Bonaparte.

Victor Hugo est né le 26 février 1802. Fils d'un général de Napoléon (mon père, ce héros au regard si doux…), il suivit d'abord son père dans le hasard des expéditions et des campagnes, en Italie, en Espagne, où il fut page du roi Joseph et élève au séminaire des nobles de Madrid. Vers l'âge de onze ans, il vint s'établir avec sa mère, séparée à cette époque du général, à Paris, dans le quartier, presque désert alors, du Val-de-Grâce. C'est là qu'il grandit dans une liberté d'esprit et de lectures absolue, sous les yeux d'une mère extrêmement indulgente et assez insoucieuse à l'endroit de l'éducation.
À quatorze ans, le futur poète écrivit sur un cahier d'écolier: «Je veux être Chateaubriand ou rien».

Chronologie de son oeuvre :

- 1822 Victor Hugo publie ses Odes et Poésies diverses qui constituera une partie des Odes et Ballades.  
- 1823 Hugo publie un premier roman, Han d'Islande. 
- 1825 Le poète est fait chevalier de la Légion d'honneur. En mai, il assiste avec Vigny au sacre de Charles X. A l'époque, Hugo professe des opinions monarchistes. 
- 1826 Publication de Bug-Jargal et des Odes et Ballades. 
- 1827 Publication de Cromwell dont la préface est une date importante du romantisme français. 
- 1829 Publication des Orientales, du Dernier jour d'un condamné et de Marion Delorme, pièce censurée par le gouvernement. 
- 1830 Première d'Hernani. La représentation donne lieu à un scandale retentissant (la bataille d'Hernani). 
- 1831 Notre-Dame de Paris est terminé. La même année, Hugo termine Les Feuilles d'automne.  
- 1832 Deux pièces sont écrites cette année-là: Lucrèce Borgia et Le Roi s'amuse. Cette dernière œuvre est interdite dès sa seconde représentation.  
- 1835 Publication des Chants du crépuscule. 
- 1837 Publication des Voix intérieures. 
- 1838 Hugo écrit Ruy Blas. 
- 1840 Hugo publie Les Rayons et les ombres. 
- 1841 Hugo est admis à l'Académie française. En 1836, on lui avait préféré Dupaty, puis Mignet et, en 1840, Flourens. 
- 1843 Première des Burgraves, pièce composée l'année précédente. 
- 1845 Louis-Philippe nomme Hugo pair de France. La même année, le poète amorce la rédaction des Misérables. 
- 1848 Hugo est nommé maire provisoire du VIIIe arrondissement. A la fin de l'année, il supporte la candidature de Louis-Napoléon Bonaparte à la présidence de la République. 
- 1851 Hugo s'objecte à la politique de Louis-Napoléon Bonaparte et, en décembre 1851, il tente d'organiser la résistance au coup d'état du futur empereur. En décembre, Hugo doit s'exiler en Belgique. 
- 1852 En janvier, le poète est officiellement expulsé de France. Il s'installe alors à Jersey (d'où il sera expulsé en 1855, ce qui forcera Hugo et sa famille à aller vivre à Guernesey). Les années suivantes, il écrira La Fin de Satan, Les Contemplations, Toute la lyre, etc. 
- 1856 Publication des Contemplations. 
- 1859 Napoléon III accorde une amnistie aux proscrits de 1851-52, mais Hugo refuse de s'en prévaloir. Publication de la première série de La Légende des siècles. La seconde série paraîtra en 1877 et la troisième en 1883. 
- 1861 Hugo termine Les Misérables à Mont Saint-Jean près de Waterloo. A cette occasion il avait quitté les îles anglo-normandes pour la première fois depuis 1852. 

- 1862 Les Misérables est publié et accueilli avec réserve par la critique mais avec un enthousiasme délirant par le public, tant en Europe qu'aux États-Unis. Hugo confiait d'ailleurs à son éditeur, avant même d'avoir achevé la relecture des Misérables : « Ma conviction est que ce livre sera un des principaux sommets, sinon le principal, de mon œuvre. » Les Misérables met en scène l'histoire et le progrès du peuple en marche ; malgré cette dimension épique, les personnages principaux — leurs expériences, leur souffrance, etc. — sont nettement individualisés. Fantine, Jean Valjean, Cosette, Marius, Gavroche restent en effet dans leurs destins particuliers (quoique représentatifs de toute leur classe) les enjeux essentiels du récit.

- 1863 Hugo achève la rédaction de son essai, William Shakespeare. 
- 1865 Publication des Chansons des rues et des bois. 
- 1866 Publication des Travailleurs de la mer. 
- 1868 Hugo termine L'Homme qui rit.  
- 1870 En juillet, commence la guerre franco-allemande. Le 5 septembre, Victor Hugo arrive à Paris. 
- 1871 Le 8 février, Hugo est élu député de Paris à l'Assemblée nationale qui siège alors à Bordeaux. Le 8 mars, il démissionne en pleine séance de l'Assemblée. 
1872 Publication en avril de L'Année terrible. 
- 1873 Victor Hugo termine Quatre-vingt-treize. 
- 1876 Hugo est élu sénateur. L'une de ses premières interventions est lancée en faveur d'une amnistie pour les communards. Il reviendra à la charge en 1879, puis en 1880. 
- 1877 Publication de L'Art d'être Grand-père. 

Il mourut d'une congestion pulmonaire le 22 mai 1885, «dans la saison des roses», comme il l'avait prédit quinze années auparavant, à l'âge de 83 ans, comme Goethe. Son corps fut déposé au Panthéon, après les funérailles les plus magnifiques que la France ait vues depuis Mirabeau. 
Il a laissé une grande quantité d'œuvres inédites qui paraîtront successivement. En 1886 on en a donné deux, le Théâtre en Liberté, et la Fin de Satan, qui n'ont rien ôté à sa gloire.

* * * * * * * *