v

 
 

              

             


 
 








      








 

ODE A LA JOIE 
de Beethoven, Symphonie n°9 en ré mineur op. 125. 

Mes frères, cessons nos plaintes ! 
Qu'un cri joyeux élève aux cieux nos chants 
de fêtes et nos accords pieux ! 

Joie ! Joie ! Fille de l'Élysée, 
Flamme prise au front des dieux, 
Nous entrons l'âme enivrée 
Dans ton temple glorieux. 
Ton magique attrait resserre 
Quand la mode en vain détruit 
L'homme est pour tout homme un frère 
Où ton aile nous conduit. 

Si le ciel comblant ton âme, 
D'un ami t'a fait l'ami, 
S'il te donne un coeur de femme, 
Suis nos pas au seuil béni ! 
Viens, si tu n'aimas qu'une heure 
Qu'un seul être sous les cieux ! 
Vous que nul amour n'effleure, 
En pleurant, fuyez ces lieux ! 

Bois la joie au bruit des chants, 
Tous, de roses, sa parure, 
Ont leur part, 
Bons et méchants. 
Elle a tout : raisins qu'on presse, 
Sûrs amis, baisers de feu, 
Donne au ver rampant l'ivresse, 
Et le chérubin voit Dieu. 

Fiers, tels les soleils d'or volent 
Sur la plan vermeil des cieux, 
Faites, frères, votre voie : 
Gais, tels vont combattre 
Les héros emplis de gloire ! 

Qu'ils s'enlacent tous les êtres ! 
Un baiser au monde entier ! 
Frères, au plus haut des cieux 
Doit régner un tendre père. 
Tous les êtres se prosternent ? 
Pressens-tu ce père, Monde ? 
Cherche alors le Créateur 
Au-dessus des cieux d'étoiles ! 

En 1964 le Conseil de l'Europe a choisi l'Ode à la Joie
pour symbole de l'hymne européen.
* * * * *

LA BRABANCONNE

Ô Belgique! Ô Mère chérie!
A toi nos coeurs, à toi nos bras
A toi notre sang, ô Patrie
Nous le jurons, tous, tu vivras
Tu vivras, toujours grande et belle
Et ton invincible unité
Aura pour devise immortelle
Le Roi, la Loi la Liberté (Ter)

Après des siècles, des siècles d'esclavage,
Le belge sortant du tombeau
A reconquis par son courage
Son nom ses droits et son drapeau.
Et ta main souveraine et fière,
Peuple désormais indompté,
Grava sur ta vieille bannière :
"Le Roi, la Loi, la Liberté" (Ter)

Marche de ton pas énergique,
Marche de progrès en progrès!
Dieu qui protège la Belgique
Souris à tes males succès.
Travaillons! Notre labeur donne
A nos champs la fécondité
Et la splendeur des arts couronne
Le Roi, la Loi, la Liberté (Ter)

Ô Belgique! Ô Mère chérie!
A toi nos coeurs, à toi nos bras.
A toi notre sang, ô Patrie
Nous le jurons tous, tu vivras.
Tu vivras toujours fière et belle,
Plus grande en ta forte unité
Gardant, pour devise éternelle
Le Roi, la Loi, la Liberté (Ter)

vers menu                                                                           vers histoire