François-René vicomte de Chateaubriand
Né à Saint-Malo le 4 septembre 1768 - mort à Paris le 4 juillet 1848.

1998 Cent cinquantenaire de la mort de Chateaubriand
Il fut inhumé, comme il l’avait exprimé de ses vœux, 
au Grand-Bé, devant Saint-Malo, le 19 juillet 1848.
Témoin de son temps et magicien du verbe, infatigable voyageur des siècles et de l’espace, il fut toujours nostalgique de l’univers breton de son enfance et de sa jeunesse. Il fit entrer la Bretagne et la mer dans l’imaginaire de la France 
et donna une patrie littéraire aux Bretons.

* * * * * * 


Stéphane Mallarmé
Né à Paris le 18 mars 1842 - mort à Valvins le 9 septembre 1898.

1998 Centenaire de la mort de Mallarmé
« Il se moquait de tout pour plaire aux délicats dont il était, lui, le plus difficile, » 
dira de lui Verlaine, en 1880. Et aussi : 
« Pourvu que son vers fut nombreux, musical; rare, il considérait la clarté 
comme une grâce secondaire ».
A la mort de Verlaine, Mallarmé est élu Prince des Poètes. 

* * * * * * 


Victor Hugo 
Né à Besançon le 26 février 1802 - mort à Paris le vendredi 22 mai 1885. 

2002 Bicentenaire de Victor Hugo 
Nous sommes tous les fils de Victor Hugo, qui est le frère d'Homère, 
d'Omar Khâyyam, de Dante, de Shakespeare et de Goethe, le grand arbre de notre culture et de notre sensibilité. (J.P Rosnay) 

Le bicentenaire a surtout été l'occasion de célébrer le rayonnement international 
du poète, du dessinateur, du penseur politique Victor Hugo, dont le message humanitaire se recoupe en grande partie avec les valeurs de tolérance, de laïcité et 
de fraternité universelle promues par des organisations comme l'U.N.E.S.C.O. 
ou de multiples O.N.G. 

* * * * * * 


Alexandre Dumas 
né Alexandre Davy de la Pailleterie
Né à Villers-Cotterêts le 23 juillet 1802 — mort à Puys, près de Dieppe
le 5 décembre 1870. 

 2002 Bicentenaire d'Alexandre DUMAS 
Deux siècles de littérature vivante

"Qu'est-ce que l'Histoire ? Un clou auquel j'accroche mes romans."
Mais à force de mouvement, de panache et de vie, les héros sont inoubliables. Nous ne nous sommes jamais ennuyés avec eux. Y a-t-il plus bel éloge pour un romancier d'aventures ? Plus peut-être que personne d'autre, Athos, Porthos, Aramis, d'Artagnan, avec leur  devise : " Un pour tous, tous pour un " 
et Milady, et Constance Bonacieux, et le valet Planchet, et l'abbé Faria, 
et le Comte de Monte-Cristo, ont été les compagnons des nuits 
de notre enfance". 
Jean d'Ormesson 
Une autre Histoire de la Littérature ( Tome II ) 

Dumas entre au Panthéon 
La décision du transfert des cendres a été prise en mars dernier, par décret présidentiel, avec un commentaire de Jacques Chirac: `Avec ce geste, la République donnera toute sa place à l'un de ses enfants les plus turbulents et les plus talentueux, dont toute la vie fut au service de notre idéal républicain´.
Le samedi 30 novembre 2002, Alexandre dumas a rejoint son ami Victor Hugo
au Panthéon.
Le transfert de ses cendres s'est effectué en grande pompes. 
Venant de Villers-Cotterêts où il était inhumé, le cortège a fait une première halte dans son château "Le Monte-Cristo" où une veillée a été effectuée, ensuite un autre arrêt au Sénat et enfin, en soirée, accompagné par une escorte de Mousquetaires portant le cercueil recouvert d'un drap bleu de france sur lequel était écrit la devise "Tous pour Un, Un pour Tous" le cortège s'est avancé vers le Panthéon où l'attendait le Président de la République et diverses personnalités. 
Alexandre Dumas a donc rejoint la crypte des grands hommes de la France. 

* * * * * * 


Emile Zola 
Né à Paris le 2 avril 1840 - mort à Paris le 29 septembre 1902. 
1908.Les cendres de Zola sont portées au Panthéon. 

2002 Centenaire de la mort d’Émile Zola
«Je n'ai qu'une passion, celle de la lumière, au nom de l'humanité 
qui a tant souffert et qui a droit au bonheur.» 
J'accuse! 

Émile Zola, un engagement républicain. 
"Un moment de la conscience humaine . . ." 
(Anatole France) 

Zola a-t-il été assassiné ?

  Dans quelles circonstances Émile Zola a-t-il réellement trouvé la mort, 
le 29 septembre 1902 ? 
A-t-il été victime d’un accident, à la suite d’un mauvais fonctionnement de la cheminée de sa chambre à coucher ?  Ou bien cette cheminée a-t-elle été bouchée 
de façon intentionnelle ? Depuis un demi-siècle, la question revient, d'une manière régulière, sous la plume de tous ceux qui évoquent la fin de l'existence du romancier, mais sans être véritablement traitée. 

Une enquête récente, conduite par Alain Pagès et Owen Morgan, apporte de nouveaux éléments sur ce sujet. On pourra en lire le compte rendu détaillé dans le Guide Émile Zola qu’ils viennent de publier (Ed. Ellipses, 2002, pp. 163-180). Les auteurs examinent les différentes hypothèses qui ont été proposées. Ils reconstituent l’existence d’Henri Buronfosse, le fumiste qui a avoué, en 1928, avoir bouché intentionnellement la cheminée de la chambre à coucher ; et ils s’interrogent sur les raisons qui peuvent expliquer un tel acte. 

* * * * * *


Georges Simenon
Georges Simenon est né officiellement à Liège le jeudi 12 février 1903 : c’est du moins ce qu’a déclaré Désiré Simenon, le père de l’enfant. En réalité, Henriette Simenon a accouché à minuit dix, le vendredi 13 février 1903, et a supplié son mari de faire une fausse déclaration pour ne pas placer l’enfant sous le signe du malheur… Décédé à Lausanne le 4 sptembre 1989.

2003 Centenaire de la naissance de Georges Simenon
Voici un siècle, Georges Simenon naissait à Liège et, avec lui, un écrivain de stature internationale qui allait non seulement offrir ses lettres de noblesse au genre policier mais aussi porter très haut la peinture des mœurs de ses contemporains.
Reconnu par les plus grands auteurs de son temps, le père de Maigret 
reste pour des millions de lecteurs – et de spectateurs – 
un écrivain populaire au sens le plus noble du terme.
Son centenaire méritait donc bien une année de célébrations 
multipliant les manifestations, des plus classiques aux plus audacieuses 
et des plus modestes aux plus spectaculaires.
Le Gouvernement wallon est heureux de soutenir cet itinéraire au cœur de la vie 
et de l’imaginaire d’un de nos plus grands écrivains.
JEAN-CLAUDE VAN CAUWENBERGHE,
Ministre-Président du Gouvernement wallon.

* * * * * *


George Sand
Aurore Dupin, baronne Dudevant, dite George Sand, 
est née à Paris le 1er juillet 1804. Elle mourut le 8 juin 1876 à Nohant. 

2004 Bicentenaire de la naissance de George Sand
Elle fut une des figures centrales de la vie littéraire, artistique et politique de l'époque, la "muse" de la Révolution de 1848.
Trop longtemps cantonnée à la "bonne dame de Nohant" ou à la scandaleuse maîtresse de Musset ou de Chopin, George Sand fut avant tout une femme libre, remarquable par ses engagements moraux et politiques, ses prises de position féministes, sa capacité à assumer ses choix et à dépasser les conventions", 
estime l'association qui organise le bicentenaire en Berry.
"Il y a 200 ans naissait un être exceptionnel, être d'enthousiasme et de passion, être de lumière et de combat dont l'oeuvre et la vie ont éclairé son temps et continue d'inspirer le nôtre", a affirmé M. Chirac dans ce texte lu par le ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, dans le célèbre domaine de l'écrivain, devant plusieurs centaines d'invités. 

* * * * * *


Jules Verne
Jules Verne est né à Nantes en France, le 8 février 1828 - 
décédé à Amiens le 25 mars 1905.

 2005, Centenaire de la mort de Jules VERNE
Jules VERNE... un nom qui sonne comme une légende, un nom que nous avons pour beaucoup découvert dès notre enfance, et qui évoque des aventures extraordinaires dans des mondes inconnus. Tout ce qu'a écrit Jules VERNE n'est pas, à proprement parler, de la sciense-fiction, mais la vingtaine de romans qui appartient au genre sont parmi les plus beaux.

Né à Nantes, le 8 février 1828, il est destiné par les siens à reprendre l’étude d’avoué de son père. À l’âge de onze ans, ayant acheté l’engagement d’un mousse, il s’embarque secrètement sur un long courrier en partance pour les Indes. Son père le rattrape de justesse à Paimbœuf, dans l’estuaire de la Loire. Remis dans le droit chemin, il est envoyé à Paris pour faire ses études de droit (1848). Il entreprend dès lors d’écrire clandestinement ses premières œuvres, des sonnets et une tragédie en vers.
Jules Verne devient véritablement célèbre avec la publication, dans les années 1863-1865, de ses trois premiers grands romans : Cinq Semaines en ballon, Voyage au centre de la Terre et De la Terre à la Lune. Jules Verne peut dès lors abandonner son activité d’associé d’agent de change pour se consacer à la carrière des lettres.
Durant quarante années, à travers la série des Voyages extraordinaires, Jules Verne explore le temps et l’espace. Ses romans les plus connus sont les Enfants du capitaine Grant (1867), Vingt Mille Lieues sous les mers (1870), le Tour du monde en quatre-vingts jours (1873), l’Île mystérieuse (1874), Michel Strogoff (1876), Un capitaine de quinze ans (1878), les Tribulations d’un Chinois en Chine (1879), le Rayon vert (1882), l’Archipel en feu (1884), Robur le conquérant (1886), Deux Ans de vacances (1888), le Château des Carpathes (1892), le Superbe Orénoque (1898)

* * * * * *.

vers menu                                                                                               vers poésies