L'agriculture au milieu du XIXème siècle

Les traces au niveau de l'habitat  -  aperçu de la vie quotidienne au milieu du XIXème siècle  -  les moissons d'autrefois  -  les métiers ruraux en 1916

Avec l'industrie du fer puis, plus tard, l'exploitation de la dolomie, Marche-les-Dames comme la plupart des villages wallons possédait aussi une activité agricole.  Celle-ci se localise surtout sur le plateau de la localité, à Wartet plus précisément.  Nous vous proposons de la découvrir au travers de quatre chapitres.
  • Les traces laissées au niveau de l'habitat sont nombreuses dans la localité.  Celles-ci se traduisent par des fermes unifaîtières bicellulaires et tricellulaires, ces premières étant bien entendu plus importante en nombre.  Cette page vous propose de découvrir deux d'entre elles parmi les plus remarquables dans la mesure où les façades de celles-ci sont restées quasi identiques à celle du début du XXème siècle. 
  • L'aperçu de la vie quotidienne au milieu du XIXème siècle nous permet de découvrir le vécu des villageois au travers de documents d'époque.  Sont abordés : l'importance de l'agriculture, l'assolement triennal, les conséquences d'une mauvaise récolte et le travail des enfants.
  • Les moissons d'autrefois, avant l'apparition de la mécanisation est un chapitre utile dans la mesure où nous avons gardé finalement peu de traces illustrées.  Nous vous proposons ici de découvrir ce thème au travers de dessins réalisés par Charles Fonteyne.
  • En 1916, 74 hommes du villages partirent en Allemagne.  Une liste réalisée par la Commune permet de les identifier et de donner un aperçu des métiers que ceux-ci exerçaient avant leurs déportations.  Un document d'une réelle valeur car il permet d'avoir un échantillon des métiers ruraux exercé au début du XXème siècle.