Description de l'abbaye

Lorsque le visiteur pénètre dans le domaine de l'abbaye par son entrée principale, il longe deux murs parallèles.  A gauche se trouve le cimetière de la paroisse.  A droite, un petit parc et un parking.  L'eau tient une place importante dans l'abbaye, aussi, à gauche de l'église, s'étend un vaste étang où la vie aquatique est présente (10).  Comme nous le savons déjà, l'église date du XIIIème siècle (1).  C'est en 1843 qu'elle devient l'église paroissiale.

A côté de l'église, se trouve l'aile sud de l'abbaye (6), construite sous l'abbesse Jacqueline de Houtain entre 1531 et 1565.  Elle fut reconstruite en 1724.  Le rez-de-chaussée comprend deux pièces d'accueil.  La seconde, dite "salon de l'abbesse" possède une cheminée en marbre et un plafond en stuc de 1781.  On accède au premier étage par un escalier datant du XVIIIème siècle.  Celui-ci est en chêne et la rampe est ornée d'un animal.  Il est du style Louis XIV.

Le dernier bâtiment de l'aile sud est l'hôtellerie (9), reconstruit en 1610, comme l'atteste un ancrage sur la façade.  Le rez-de-chaussée constituait le réfectoire et la salle commune.  L'étage était composé de chambres.  L'hôtellerie a gardé son rôle d'antan et est devenu le réfectoire de la communauté et des retraitants.

L'aile sud est prolongée à l'ouest par un bâtiment qui lui est perpendiculaire (7).  Il s'agit du Quartier des hôtes reconstruit au XVIIIème siècle (1724-1726).  Le rez-de-chaussée se compose de deux salons dont nous reparlerons par ailleurs.  Le premier étage était réservé aux chambres.  Actuellement, ce bâtiment fait office de presbytère.

L'aile est (2) comprend le cloître, datant du XVIème siècle.  Lors de sa reconstruction au XVIIIème siècle, un étage supplémentaire a été emménagé pour la construction de cellules.  Le cloître est encore tel quel aujourd'hui. 

Elle comprenait aussi la salle du chapitre avec ses pierres tombales et le réfectoire, actuellement salle de conférence.  On y trouve aussi une chaire de vérité dédiée à saint Bernard.  Elle est aisément repérable de l'extérieur car celle-ci constitue une tour d'angle (2b).  Le premier étage, comme celui du cloître, constitue un dortoir.

L'aile nord (3) fut construite en 1762.  Le rez-de-chaussée constituait le réfectoire d'été et la cuisine.  Actuellement, il sert de salle de lecture et de séjour.  Le premier étage constitue à nouveau un dortoir.

L'aile ouest (4) fut reconstruite en 1724.  Le rez-de-chaussée était un passage entre le Quartier des hôtes et l'aile sud.  Actuellement, il sert de parloir.  L'étage comprend une charpenterie en chêne du XVIIIème siècle.

Signalons la présence d'une chapelle construite récemment à l'extérieur du couvent.  Elle sert de lieu de prières pour la petite communauté.

Enfin, en accédant au magnifique parc, situé au sud des bâtiments, nous pouvons voir la porterie reconstruite en 1774.  Un écusson se trouve sur la façade ouest.

Quatre bâtiments ont été détruits.  Il s'agit des dépendances situées en arrière de l'aile ouest, du quartier des prêtres (dans la cour d'honneur (5), à côté du quartier des hôtes), de la ferme, de la grange et des écuries (en face de la porterie - 8).