Description de l'abbaye : l'aile sud et le quartier de l'abbesse
L'aile sud fut édifié par Jacqueline de Houtain entre 1531 et 1565.  Le rez-de-chaussée se compose de deux pièces d'accueil dont la seconde dite "salon de l'abbesse" qui possède une cheminée en marbre et un plafond en stuc (1781).  Ce salon fut construit par l'architecte Charles Defoux.  Au-dessus de la porte d'entrée, nous pouvons observer une dalle qui affiche les armoiries de l'abbesse et cette inscription : « 17 * Dieu pour obiet * 24 ».

A l'étage, notons trois chambres.  Cette aile fut reconstruite en 1724 par Constance de Bulley comme en atteste une pierre portant la mention "17 A. De Bulley Abbatissa - EV - Trustum 24" sur la façade nord, de l'aile et qui est visible depuis la cour intérieure.  La porte d'entrée actuelle est également surmontée de son blason avec la mention de cette même date.

Encastré sur le mur, nous pouvons observer un magnifique mémorial baroque en la mémoire des Dames Agnès (décédée en 1664) et Jeanne (décédée en 1616) de RAYMONDT, Dame Agnès de RAYMONDT, leur tante et Dame Marie-Remacle du CHASTEAU, leur grand-tante.  Dans  la niche se trouve la Vierge des Douleurs qui, assisse, tient Jésus dans ses bras.  De part et d'autre de celle-ci,  nous pouvons voir deux moniales agenouillées.  Sur le fronton, les armoiries de la famille Raymondt provenant de Liège.

Deux vitraux méritent aussi notre notre attention : celui de Constance de Bulley (à l'extrême gauche) et de Dom Ignace Malfroid (ci-contre) (décédé en 1739).  Ce dernier participa aux restaurations du monastère en 1724.  Il était abbé du Jardinet à Walcourt.