bt_lipides.gif (4 Ko)

207 rue Lambert Dewonck - 4432 Ans (Alleur) - Tél: 04/263.18.60






Cholestérol

L'élévation du cholestérol va de pair avec l'élévation des bêta-lipoprotéines: dans ce cas il faut voir le taux des alpha-lipoprotéines (HDL): risque accru si elles sont basses, ou le rapport cholestérol total / cholestérol-HDL. Ce rapport n'a de l'importance que si le taux en cholestérol est anormal:

  • à 20 ans : 2.4 g/L
  • à 30 ans : 2.5g/L
  • à 40 ans : 2.6 g/L
  • à 50 ans : 2.7 g/L
  • à 60 ans : 2.8 g/L.

Début de la page


Triglycérides

L'élévation des triglycérides va de pair avec l'élévation des prebêta-lipoprotéines, dans ce cas il faut toujours surveiller la glycémie!
Pour une exploration lipidique, le patient doit être à jeun depuis 12 heures, de même pour la plupart des analyses: les normes sont données pour des individus à jeun, de plus les lipides faussent beaucoup de tests.
L'apolipoprotéine A est le constituant majeur des H.D.L et l'apolipoprotéine B celui des L.D.L.
Bilan lipidique et thérapeutique hormonale: Les progestatifs dérivés des norstéroides provoquent une élévation des L.D.L., un abaissement des H.D.L., un appauvrissement en triglycérides des V.L.D.L. avec enrichissement de leur teneur en cholestérol.
Les oestrogènes de synthèse provoquent une élévation du HDL-cholestérol mais aussi des V.L.D.L. triglycérides.

  • H.D.L. = High-Density Lipoproteins = alpha-lipoprotéines.
  • L.D.L. = Low-Density Lipoproteins = bêta-lipoprotéines.
  • V.L.D.L. = Very-Low-Density Lipoproteins = prébêta-lipoprotéines.

Début de la page






Graphisme et Mise-en-page © Isabelle Delarge 2002 - Contenu © Laboratoire A. Moreaux et J. Van Meeuwen