Le Noël de SACHA

Aujourd'hui SACHA a le coeur gros, ce matin il a entendu une conversation entre le soigneur et la directrice du refuge.

Beaucoup d'humains pensent que les chiens ne comprennent pas leur language et pourtant...

Le soigneur a signalé à madame la directrice qu'il était temps de prendre une décision pour SACHA, les locaux exigus ne permettaient plus de garder un animal impossible à faire adopter.

C'est içi que l'on s'arrête un moment pour faire la description de SACHA: Une grosse boule de poil or et marron, des yeux cachés par une fourrure abondante, environ vingt kilos de muscles et plein d'amour à revendre, lui qui n'a jamais été aimé. SACHA a passé une grande partie de sa vie ballotté à gauche et à droite, jamais plus de six mois dans une même famille, il a reçu des coups plus souvent que des caresses et pourtant il a su garder une âme de chiot et son envie intacte de trouver un jour le bonheur. Malheureusement il vient de fêter ses douze ans et son âge l'empêche de trouver un foyer.

Cela faisait un moment que SACHA connaissait le destin qui lui pendait au bout de la truffe, mais malgré tout, il avait conservé un certain espoir au fond du coeur.

Toute la matinée, il s'est efforcé de se convaincre qu'il avait mal interprété la conversation mais quand l'heure du repas est arrivé et qu'il a reçu une gamelle plus abondante qu'à l'habitude, il ne s'est plus fait d'illusion, il s'est couché en boule et il a commencé à attendre l'heure... du départ.

Au début de l'après-midi, les prétendants à l'adoption ont commencés à arriver, mettant un peu d'animation dans le refuge.

SACHA n'a pas bougé d'un millimètre, de toute façon sa cage est la dernière de la rangée, située dans un cul de sac, personne n'arrive jamais jusque là!

Ses collègues jappent à qui mieux mieux dans l'espoir d'attirer l'attention d'un futur maitre.

En cette période qui précède les fêtes de fin d'année, les visites sont plus nombreuses.

Le rêve de SACHA a toujours eu un goût de Noël, l'espoir de vivre rien qu'une fois un vrai réveillon en famille avec un maitre qui vous aime.

Bonjour comment tu t'appelles?

SACHA reste la gueule ouverte en apercevant devant lui une petite fille qui ressemble davantage à une apparition qu'à un être humain.

Papa, vient vite voir, il trop mignon...

Un monsieur grand et très élégant rejoint la fillette et approuve: c'est vrai qu'il a une bonne tête.

C'est à ce moment là que le soigneur montra le bout de son nez. Venez mademoiselle, celui-ci n'est pas un chien pour vous, il est trop vieux. Ce matin, j'ai reçu une portée de chiots qui vous feront craquer.

C'est avec un désespoir jamais ressenti jusqu'alors que SACHA vit s'éloigner le père et la fille.

Deux grosses larmes coulèrent dans ses yeux, des larmes que l'on ne voit qu'avec le coeur.

Un quart d'heure plus tard, le soigneur vint chercher SACHA, il lui passa une vieille corde autour du cou et l'emmena le long des allées qu'il avait parcouru pour la première fois deux mois plut tôt.

Après des couloirs suitants d'humidité, il se retrouva dans un bureau, avec sur la table une vieille machine à écrire et plus loin dans le coin de la pièce des sacs de nourriture.

Il sentait son coeur battre très vite, dans quelque minutes il aurait rejoint le paradis des chiens.

Soudain une petit main se mit à lui caresser la tête. Une voix d'homme demanda à la fillette entraperçu un peu plus tôt, tu es certaine que c'est lui que tu veux. La voix de l'enfant résona claire dans la pièce. Certaine papa.

SACHA ne pouvait croire ce qu'il entendait, c'était trop de bonheur en quelques mots.

Sans toujours très bien réaliser ce qu'il lui arrivait, SACHA se retrouva à l'arrière d'une voiture. A coté du conducteur se trouvait une jeune femme blonde et sportive avec une jambe dans le plâtre, elle demanda à sa fille si elle était heureuse. Oui maman, très heureuse, c'est le plus beau jour de ma vie. J'ai enfin un chien comme je l'ai toujours désiré, avant je savais que c'était impossible avec le travail de papa qui devait souvent changer de ville mais depuis que l'on sait que nous n'allons plus démenager avant longtemps j'avais espéré que mon rêve se réaliserai.

Papa m'a dit que le chien que tu avais choisi était déjà bien vieux, tu ne vas pas regretter ton choix? Non maman, SACHA est peut-être âgé, mais il a plein d'amour dans les yeux, je veux le rendre heureux pour le temps qui lui reste à vivre.

Maman déclara qu'elle était très fière de sa fille et de son respect de la vie et elle ajouta en se trémoussant joliment le nez, que le chien avait surtout besoin d'un bon bain.

Après plusieurs échecs, il trouvèrent un salon de toilettage ouvert et pour la première fois de sa vie Sacha eut droit à un vrai bain.

A SUIVRE...

L'épisode prochain...La magie de Noël.

copyright duterte 2000