Le château > Dépendances du château > Les pavillons d'angle

Les pavillons d'angle

Château et pavillon d'angle

Leur construction remonte à 1857 (cf. plan cadastral de F. Robert). A cette époque, le baron de la Rousselière "embellit" le château. Il l'adapte ainsi au goût du jour.

Ces pavillons quadrangulaires, en briques et pierres calcaire, chapeautés d'un toit d'ardoise couronné d'un épi en fer forgé, reprennent un motif analogue à celui que l'on trouve au dessus de la porte d'entrée du château.

Ces deux pavillons tombent en ruine au cours du XXe siècle et disparaissent du paysage. Ils ne seront sans doute pas reconstruits. L'un d'eux au moins est détruit à l'initiative, apparemment, d'une asbl propriétaire du terrain...

Chacun de ces édifices était à l'ombre d'un hêtre pourpre, planté sans doute au milieu du XIXe siècle et toujours là au début du XXIe.