Beaucoup de rues d’Aywaille portent le nom de personnages célèbres, souvent des bourgmestres, du 19ème siècle : Henri Orban, Mathieu Carpentier, Louis Libert, Nicolas Lambercy, Joseph Thiry et autres Jean Wilmotte… sont des noms familiers aux aqualiens.
C’est François Cornesse, à la fois bourgmestre, docteur et négociant à Aywaille au début du 19ème siècle qui a donné son nom à l’avenue où se situe notre école. Nous avons cherché à connaître un peu mieux cet aqualien célèbre. Après avoir lu le récit de sa fin tragique dans le livre de René Henry « Hier en Ourthe-Amblève », nous avons imaginé, mais de manière un peu farfelue, ce qu’aurait pu être le procès de son assassin.
Qui a tué François Cornesse ?

Pièce en un acte créée collectivement par les élèves du cycle 10-12 de l'école Libre d'Aywaille. La pièce a été jouée le 13 février 2004 lors du festival des légendes organisé par le Lyons Club.

Nous appelons à présent à la barre Madame Marie Cornesse, épouse du docteur assassiné.
Peut-être les docteurs de la région étaient-ils jaloux de lui lorsqu'il a reçu la médaille d'or...
Plus de question, Monsieur le Président
Jurez-vous de dire la vérité, rien que la vérité et toute la vérité ?
Non, je suis arrivé beaucoup plus tard, mais j'ai pu examiner le cadavre.
I d'mande si vos' fré aveu del hînne po l'docteûr
Nous déclarons le dénommé Lambert Muda coupable de l'assassinat du docteur François Cornesse.
Nous remercions toutes les personnes qui nous ont aidés à monter ce spectacle.

Vous pouvez télécharger le texte intégral de la pièce au format PDF en cliquant ICI