Introduction

J'ai choisi de faire une recherche sur l'hippocampe parce que je trouve que c'est un animal sympathique et qu'il n'est pas très connu. Alors, j'ai voulu en savoir plus.

L'hippocampe est un poisson qui fait partie de la famille des syngnathidés. Ce sont des animaux marins à nageoire réduite avec une bouche comme une pipette.

La nage

Comme tous les poissons, l'hippocampe a des nageoires même si elles sont réduites. Certaines manquent, comme la caudale et les pelviennes. Les nageoires qui fonctionnent sont la dorsale, plantée sur le milieu du tronc et la pectorale, située tout près de la tête tout en haut du cou.

Les nageoires de l'hippocampe sont presque transparentes et elles ne lui assurent qu'une nage au ralenti.

La nourriture

L'hippocampe mange des animalcules et d'autres minuscules nutriments qui flottent en suspension dans la mer.

L'habitat de l'hippocampe.

On les trouve dans les champs d'algues des mers de l'Océanie, de l'océan indien et de l'océan pacifique essentiellement.

La reproduction : des pères porteurs d'oeufs.

Les hippocampes mâles ont une poche incubatrice qui se trouve sur la partie ventrale de la queue. Pendant l'accouplement, la femelle y dépose ses oeufs. Une membrane ferme alors la poche en laissant une petite ouverture.

Au moment où il reçoit les oeufs, le mâle les fertilise. Les parois de la poche s'épaississent et se vascularisent, formant une sorte de placenta qui apportera l'oxygène et sécrétera un liquide nutritif nécessaire au développement des embryons.

L'hippocampe se reproduit donc un peu comme les kangourous. A leur naissance, les petits sont transparents et mesurent 5mm. Un mois après, ils mesurent 4 cm et 2 mois après, 7 cm.

Les sortes d'hippocampe

Il y a l'hippocampe moucheté, le dragon de mer végétal, l'hippocampe strié, le dragon de mer feuillu, l'hippocamope jaune, l'hippocampe géant ( max. 37 cm), l'hippocampoe nain. (max. 4 cm)

Les ennemis de l'hippocampe.

L'hippocampe a beaucoup d'ennemis. Il y a les poissons crapauds, les raies, les petits requins et sans doute aussi d'autres carnassiers... mais le plus redoutable prédateur pour les hippocampes comme pour beaucoup d'autres animaux, c'est "l'homme".

Le squelette de l'hippocampe.

Le squelette est composé de plusieurs crêtes. Il y a la crête inférieure du tronc, la crête médiane du ventre, la crête inférieure de la queue, la crête latérale du tronc, la crête supérieure du tronc, et enfin, la crête supérieure de la queue.

Le corps est enfermé dans une cuirasse de plaques cornées mises en anneaux. Il possède des tubercules pointus formant une sorte de couronne au sommet du crâne. La queue est préhensile comme celle d'un singe et elle permet à l'hippocampe de s'accrocher aux plantes qui l'entourent.

Les yeux sont très grands et sont capables de voir dans des sens opposés. Il a une bonne vision des couleurs grâce aux cellules qui sont mises en cône. La bouche ne possède aucune dent et n'offre qu'une très petite ouverture.

 

Recherche réalisée par Manon Maertens (Année scolaire 2001-2002)