Généalogie (connue à ce jour) de la famille Connart,
venue s'établir lors du "Siècle des Malheurs"
sur les terres de la seigneurie de Moustier-au-Bois
baronnie de Leuze, châtellenie d'Ath, en Hainaut


"Cœur vaillant" ou "Counhart"
Un mot sur ce patronyme peu ordinaire

Globalement, les patronymes sont apparus dans nos régions (j'entends ici le Nord de la France et la Belgique actuelles) vers le XII siècle, lorsque les abbayes (et les seigneurs féodaux qui copièrent très vite leurs usages) commencèrent à réaliser tout l'intérêt à laisser exploiter leurs possessions et propriétés terriennes par des hommes affranchis ou "assainteurés" (ayant accepté de se vouer à un saint, ledit saint s'exprimant par les règles de ces abbayes). Le patronyme se transmit dès lors de père en fils, pour des facilités évidentes de comptabilités fiscale et rentière. Les anciens usages ne sont pas disparus du jour au lendemain.

On continuait ainsi de "qualifier" les personnes, en représentant parfois ces qualificatifs sur des blasons. L'ours d'Europe donnera les patronymes dérivés de Bernhart (cœur d'ours). Le retour des croisades amènera le lion dans le bestiaire : Léonard et autres Liénard (cœur de lion). L'aigle donnera les Adélards et autres Adelain (cœur d'aigle). Etc...

Dans la partie germaine de l'Europe d'alors, le nom de Counart ou Connart apparaît et signifie tout simplement "cœur vaillant". Un dictionnaire de néerlandais contemporain vous le confirmera : koen = hardi, preux, résolu, valeureux, vaillant, héroïque et hart = cœur. Een koen besluit se traduit encore par une décision résolue, koene daden sont des actes de bravoure et een koene held est un vaillant héros.

Cette Germanie d'alors, faut-il le rappeler, contenait la Flandre jusque Boulogne et Lille, en passant par Arras et en suivant l'Escaut jusque Tournai, pour ensuite rejoindre le pays de Burbant, ou Brabant. Entre cette Flandre et le Brabant : le comté de Hainaut, bassin hydrographique de la Haine qui se jettait dans l'Escaut à Condé. C'est là, sur les terres de Moustier que sont venus s'installer des Connart, à une époque où la guerre de cent ans avait vidé la campagne hennuyère de ses exploitants. Jacques Connart, qui est mon 6e arrière grand-père, y acquiert vers 1660 une "maison et héritaige" dont ses héritiers laisseront un Arnould et ses descendants continuer l'exploitation, avant d'aller s'établir plus près du centre du village.

Voici une signature de février 1693 d'Arnould Connart (fils de Jacques), échevin de la seigneurie de Moustier. Il signait indifféremment de Connart ou Counart :

Signature d'Arnould Connart, échevin de la seigneurie de Moustier, et mambour des biens de l'Eglise de Moustier

La famille Connart, originaire de Moustier

La famille Connart dont il est ici question s'est fixée à Moustier-au-Bois (devenu Moustier-lez-Frasnes au XXème siècle) en Comté de Hainaut (Belgique actuelle) entre 1539 et 1660, mais semble plutôt être apparue assez soudainement vers 1660. Le démembrement de la population du 9 février 1539 - réalisé lors de l'instauration de la taxe des cheminées - ne fait pas encore mention de ce nom de famille à Moustier, où les premiers actes publics le mentionnant ne datent que de 1664... en devenant soudain abondants. Il semblerait que ce ne soit pas une seule famille qui soit arrivée, mais plutôt toute une tribu.

A côté de la branche de ce Jacques, un autre branche beaucoup plus prolifique va se démembrer : celle d'Arnould. Si ces deux branches se rejoignent plus tard, nous ne parvenons pas encore, faute de documents, à les raccrocher au départ. Il faut encore signaler un troisième Connart, Jean Jacques, qui ne laissa pas beaucoup de traces. A quatre kilomètres de là, un Martin Connart s'est établi à Grandmetz et y laissera sa propre descendance.

Antoine, Arnould (le vieux et les deux autres), Jean Jacques, et au moins deux Jacques Connart différents y ont bien existé au milieu du 17ème siècle, et leur famille était déjà bel et bien démembrée, ce qui ne se fait pas en deux années. En outre, la lecture des noms des parrains et marraines des premiers enfants Connart enregistrés font apparaître des parents non encore identifiés. Une première rapide étude des registres paroissiaux de Grandmetz, distant de deux ou trois kilomètres de Moustier, confirme ce fait : de 1660 à environ 1720, les quatre branches de Jacques, Jean Jacques et Arnould (à Moustier) et de Martin (à Grandmetz) sont encore liées famlialement.

Une étude - non encore réalisée - des registres paroissiaux de Chièvres et d'autres villages de la châtellenie d'Ath où apparaissent le patronyme nous permettra peut-être un jour d'assemblerer le puzzle, et remonter ainsi à ce Thiry Conart qui était mayeur de la seigneurie Chièvres d'environ 1600 à 1639, ainsi qu'à ce moine Conrard Conart des Frères Prêcheurs de Valenciennes, décédé le 11 août 1665 à Braine-le-Comte.

Ces quatre branches (Jacques, Jean Jacques, Arnould et Martin) sont probablement toutes issues de cet autre Jacques Connart - que j'ai surnommé "le vieux" - dont la veuve, Catherine Leroy, décède en 1684 sans avoir laissé d'enfants être inscrits aux premiers registres de baptêmes. Les couples Connart-Duchasteau, Connart-De Bourdeaud'huy, Connart-Bruneau et Connart-Delausnoy en ont laissé durant la même période, ce qui laisse à supposer - et seulement supposer ! - qu'ils étaient de la même génération. Antoine, parti se marier à Ath en 1692 "Antonius Connart ex Moustier et Catherine Petit junxi sunt", est déjà de la seconde.

Pour rappel : Les registres paroissiaux de Moustier-au-Bois n'ont étés tenus pour les baptêmes et les mariages qu'à partir de 1663 et pour les décès à partir de 1720, les décès n'étant inscrits systématiquement qu'à partir de 1725.


Je n'autorise PERSONNE à revendre ou utiliser à des fins commerciales
Les données généalogiques que vous trouverez sur ce site :
Tant pis pour ceux qui les achèteront !

  • Descendance de Jacques Connart
  • Descendance d'Arnould Connart
  • Descendance de Martin Connart, à Grandmetz
  • Descendance de Antoine Connart, à Ath
  • Branches isolées
  • Les noms et patronymes en général et Le nom de famille Connart, en Belgique et ailleurs
  • Tout le registre (familles reconstituées) de la paroisse de Moustier, de 1700 à 1796... et plus encore"
  • Note : J'ai activé la fonction "masquer les détails pour les vivants" et l'indication Vivant apparaît ainsi à côté du nom de certaines personnes décédées depuis longtemps, mais dont je n'ai aucune indication sur les dates de naisance et décès. J'essaye de les corriger au fur et à mesure de mes ajouts (mis à jour le 25 août 2000)

    Liens
    Site généalogique d'un cousin français

    Préparé par:

    Philippe Connart
    Avenue Hippocrate 10 B 7 Hippokrateslaan
    B 1932 Woluwé Saint-Etienne/Sint Stevens Woluwe

    Envoyer courrier électronique à: ph-connart@freegates.be


    Vous désirez rechercher des ancêtres ou/et de la famille ?

    Patronyme
    Localité


    La partie généalogique de ce site Web a été produit par Personal Ancestral File, un produit de
    l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.