11 SEPTEMBRE 1973 - 11 SEPTEMBRE 2003

 

 

Chili,
30 ans
de lutte : Non à l'oubli !

 
 
     
   

En musique:
Canción & Interludio instrumental.mp3

Cantate «Santa María de Iquique»
aux Chiroux

Le 11 septembre 2003 le peuple chilien commémorera le 30ème anniversaire du coup d'État militaire au Chili ainsi que de la mort du président Salvador Allende, du poète Pablo Neruda, du chanteur Victor Jara et tant d'autres anonymes qui ont souffert durant les 17 années de la dictature militaire.

La communauté chilienne de Liège et le Rassemblement Liégeois pour la Paix, soutenus par une quarantaine d'associations ont souhaité commémorer ces événements tragiques en organisant une quinzaine qui prendra en compte tant les aspects politiques et sociaux, que les aspects culturels et historiques.

C'est dans ce contexte qu'un groupe de musiciens latino-américains ont accepté le défi de mettre sur pied un spectacle musical et scénique qui met en lumière l'histoire du mouvement ouvrier chilien du début du siècle passé et de l'agrémenter, dans une deuxième partie, de chansons de compositeurs populaires chiliens ainsi que de poèmes de Pablo Neruda, prix Nobel de littérature, dont nous célébrerons l'année prochaine le centenaire de sa naissance.

Le montage de ce spectacle a été préparé par le groupe TIKAL, en collaboration artistique avec trois autres musiciens.

D'autres collaborations ont éte mises en pratique, notamment au niveau de la mise en scène et pour l'élaboration d'une fiche technique.

 

Ce spectacle se déroulera en deux parties.

Première partie

La «CANTATA SANTA MARÍA DE IQUIQUE»

Elle est une des œuvres les plus marquantes du mouvement de la Nouvelle Chanson Chilienne.

Son contenu, sa richesse musicale et sa force sont l'aboutissement du voyage de Luis ADVIS, son auteur, à IQUIQUE, dans le Nord du Chili, en 1968.

Il découvrit l'histoire des événements sanglants qui marquèrent sa ville natale: le massacre de 3600 femmes, hommes et enfants à l'issue d'une grève des travailleurs du salpêtre, fin décembre 1907 à IQUIQUE, mouvement de révolte qui contribua à la prise de conscience par les Chiliens de la cause de la justice et de la liberté.

En 1970 Luis ADVIS écrivit les textes et la musique de la Cantate «Santa Maria de Iquique» à l'intention du groupe QUILAPAYÚN qui l'interpréta pour la première fois à Santiago en juillet de cette année-là.

Elle symbolise la poussée sociale qui porta Salvador ALLENDE à la présidence de la république en septembre de cette même année.


Particularités de l'arrangement et de la représentation liégeois

Un des buts de la présentation de ce spectacle est sans aucun doute de montrer au public belge et liégeois en particulier une autre facette de la lutte du peuple chilien. De nombreuses années se sont écoulées depuis l'arrivé des premiers exilés, et bien que beaucoup de personnes suivirent avec enthousiasme l'avènement de l'Unité populaire et de Salvador Allende à la présidence du Chili, on méconnaît souvent la longue trajectoire qui mena à cette victoire populaire.

Non sans difficultés mais avec beaucoup altruisme, de nombreuses personnes se sont intéressées à ce projet.

La mise en place de ce récit historique nécessite le recours à plusieurs instruments: des instruments classiques comme la contrebasse et la guitare mais aussi des instruments plus traditionnels dans la culture latino-américaine, comme la kena, le charango, le bombo.

Les narrations seront dites en français, ce qui a requis de nombreuses heures de travail, tandis que les chansons seront traduites en partie et visibles sur grand écran.

La mise en scène sera prise en charge de manière artistique par des jeunes professionnels issus du Conservatoire de Liège; ils feront apparaître, à des moments clés, les ouvriers en grève en costume d'époque.

Pour rendre ce spectacle plus vivant et pour mieux faire comprendre aux spectateurs la vie et les conditions de travail de l'époque, des photos rendant compte de manière explicite les conditions de vie dans les mines de salpêtre au Nord du Chili seront projetées durant la présentation de TIKAL.

Cela permettra également de faire un parallèle avec les conditions de vie des mineurs de la région Wallonne qui, àdes milliers de kilomètres du Chili, avaient une vie aussi dure et misérable, faite d'exploitation et d'injustice.


Mineurs du Salpêtre au début du 20ème siècle

Deuxième partie

LE CHILI D'AVANT, DURANT ET APRÈS L'«UNITÉ POPULAIRE»

1- Les luttes pour la conquête du gouvernement.
2- Le coup d'État et ses conséquences.
3- La lutte pour la liberté et la démocratie.


Le support sera la Nouvelle chanson chilienne, avec des auteurs tels que Victor Jara, et l'on fera transparaître également l'œuvre de Pablo Neruda.

Toujours avec les mêmes interprètes, cette deuxième partie nous permettra de découvrir ou de redécouvrir des chansons du répertoire culturel chilien, et aussi latino-américain, qui mettent évidence la joie et l'enthousiasme suscités par la victoire électorale de 1970 au Chili.

En suivant chronologiquement les événements historiques, la musique nous emmènera aux années noires de dictature, pour nous permettre en bout de course d'entrevoir une lueur d'espoir sur le futur du Chili et de son Peuple.

Des poèmes et des textes en français, agrémenteront cette partie musicale.

 
     
     
     
     
     
     
     
     
         
 

Liège: Quinzaine de commémoration du 30ème anniversaire du coup d'État militaire au Chili

Une initiative du Rassemblement Liégeois pour la Paix et de la Coordination des Exilés Chiliens de Liège, avec le soutien de la Région Wallonne, de la Communauté Française, de la Province de Liège, de la Ville de Liège et d'une quarantaine d'associations

Mise à jour le 15/11/05

Responsable du serveur: J. Palma <j.palma@laposte.net>