Logo L115 provisoire



Pour tout savoir...






 
 

Une page de son histoire ... en 1944


Les informations qui suivent sont extraites de la brochure "Braine-l'Alleud - La Libération - Septembre 1944", réalisée par Messieurs Jean Bosse et Charles Van Gucht et publiée par l'Association du Musée de Braine-l'Alleud en mai 1995.

Cliquez pour agrandir
Ligne Clabecq - Braine-l'Alleud
Rupture des rails près de Sart-Moulin
[...]
Dès le 10 juin 1944, les mouvements de résistance locaux (principalement l'Armée Secrète) vont s'attaquer aux lignes de chemin de fer, surtout la ligne Braine-l'Alleud-Clabecq. Les exemplaires n°9 (27 octobre 1944) et n°10 (3 novembre 1944) de l'hebdomadaire "La Brabançonne", organe du Foyer du Combattant Brainois, nous détaillent les activités de l'Armée Secrète Brainoise du 10 juin 1944 au 27 juillet 1944 :
  • 10 juin 1944 : intersection des lignes de chemin de fer Clabecq-Braine-le-Château et Clabecq-Virginal. Mission réussie.
  • 11 juin 1944 : pont à faire sauter entre Oisquercq et Clabecq. Mission réussie.
  • 12 juin 1944 : pont à faire sauter sur la ligne Clabecq-Braine-le-Château, près de Nidérand. Résultat: pont ébranlé. Trafic interrompu.
  • 13 juin 1944 : ligne de chemin de fer Clabecq-Braine-l'Alleud. Résultat : rupture des rails.
  • 20 juin 1944 : ligne de chemin de fer Clabecq-Virginal. Résultat : rupture des rails.
  • 25 juin 1944 : ligne Clabecq-Braine-l'Alleud. Pont de Sart-Moulin à faire sauter. Résultat: pont effondré.
  • 4 juillet 1944 : ligne de chemin de fer Braine-l'Alleud-Baulers. Pont à Braine-l'Alleud (Hauts-Tiennes). Explosifs 22 kilos de dynamite. Résultat : pont descendu de 50 cm à 1 mètre; rails soulevés et tordus sur 20 mètres. Trafic suspendu jusqu'au 7 juillet, par voie unique.
  • 8 juillet 1944 : ligne de Clabecq à Braine-l'Alleud. Coupé et détruit 31 raccords de freins de wagons chargés de sable pour l'aérodrome de Chièvres. Stationné en gare de Sart-Moulin. En gare de Noucelles, coupé et détruit 57 raccords West de freins de wagons en chômage.
  • 9 juillet 1944 : ligne de Braine-l'Alleud à Clabecq, entre Wauthier-Braine et Braine-le-Château. Ecartement de rails sur 20 mètres. Déboulonnage des rails. Résultat : le 10 juillet, la locomotive renversée sur la voie droite, direction Clabecq. Essai infructueux de soulèvement par petite grue qui fut mise hors d'usage lors de sa mise en action par l'introduction d'un boulon dans sa couronne. Cette locomotive ne fut relevée que le 15 juillet par une puissante grue venue de Schaerbeek et escortée par les Allemands. Le service ferroviaire ne fut rétabli que le 20 juillet.
  • 10 juillet 1944 : en gare de Braine-le-Château, destruction et enlèvement de 8 raccords West.
  • 12 juillet I944 : ligne Braine-l'Alleud à Clabecq, à Sart-Moulin, destruction de 35 raccords West dont chômage des wagons pendant un mois.
  • 16 juillet 1944 : à Braine-le-Château, enlèvement d'un sac postal d'une lettre relative à l'embauchage au profit de l'ennemi pour une sommé de plus de 23.000 francs.
  • 25 juillet 1944 : à Clabecq chez un tailleur, enlèvement de 20 vestons bleus du personnel allemand des chemins de fer.
  • 26 juillet 1944 : ligne de chemin de fer Clabecq-Braine-l'Alleud; enlevé un rail, arrêté le train n°1608 fait descendre civils, remis train en marche, locomotive renversée, circulation suspendue.
  • 27 juillet, 1944 : ligne de chemin de fer Clabecq-Braine-l'Alleud, à Noucelles, coupé et, enlevé 60 raccords West de wagons chargés de dalles de ciment destinées aux Allemands.
Cliquez pour agrandir
Ligne Clabecq - Braine-l'Alleud
Rupture des rails près de Sart-Moulin
[...]


Liens rapides