Parcours

Après une formation en arts plastiques, Chantal Serckx, attirée depuis toujours par les volumes et la terre, fit en 1970 à Maredret son premier stage chez le céramiste Antonio Lampecco. Il lui transmit l'amour du métier de céramiste et, depuis lors, elle sut que, tôt ou tard, elle viendrait à ce moyen de communication fabuleux qu'est l'argile.

Inscrite à l'Académie de Charleroi dans l'atelier de Marc Feulien, elle présente sa finalité au terme de son apprentissage.

Habitant Wavre depuis 1980, elle a aménagé en atelier la grange attenant à sa maison et a acquis un four électrique. Son atelier s'est ouvert aux personnes intéressées par le monde de la céramique: d'abord ses amis, puis d'autres encore. La nécessité d'organiser des temps précis pour l'apprentissage s'est imposée peu à peu, sous forme de stages d'été d'abord, puis sous forme d'ateliers donnés tout au long de l'année. L'Argilète était née.

© Chantal SERCKX