Les amis du parc naturel
Viroin-Hermeton asbl  

Le Parc Naturel Viroin-Hermeton

 

Accueil
Présentation
Actualités
Activités
Le Parc Naturel
Accès au Parc
Liens
Contacts

Arrêté de création du Parc Naturel Viroin-Hermeton le 4 juin 1998
voir le texte intégral de l'arrêté

Qu'est ce qu'un Parc Naturel?
La définition du décret du Gouvernement wallon du 16 juillet 1985

La politique des parcs naturels en Wallonie
http://mrw.wallonie.be/dgrne/sibw/especes/eew/eew92/gestion5.html

D'autres Parcs Naturels wallons
Le Parc Naturel des Collines, pas si naturel!
Le Parc Naturel de la Haute-Sûre et de la forêt d'Anlier
Parc Naturel Germano-Belge Hautes Fagnes-Eifel

Le Parc Naturel dans la presse
Conflit entre Doische et Viroinval pour prendre le contrôle du Parc (Le Soir 14/03/02)
MECAR: 2.000 signatures contre MECAR (Le Soir 14/6/20002)
Savoir concilier nature et économie (Le Soir 13/6/2002)
Doische quitte l'ASBL du parc naturel (Le Soir 7/12/2002)

Présentation du parc (extrait du Guide du Parc)
Discret, le Parc naturel Viroin-Hermeton n'en recèle pas moins quelques trésors géologiques, faunistiques et floristiques, et patrimoniaux.
 
Son territoire, qui s'étend sur 20 kilomètres du nord au sud, chevauche quatre régions naturelles typiques: le Condroz gréseux, la Fagne schisteuse et humide, la Calestienne calcaire et sèche et enfin l'Ardenne boisée. Ce qui explique cette variété de paysages, modelés par plusieurs rivières, le Viroin et l'Hermeton principalement, l'Eau blanche et l'Eau noire, ses affluents. Le relief, parfois accidenté, donnera à voir ses gouffres et fondris, dont le fameux Fondry des Chiens.
Les pelouses calcaires nombreuses hébergent des orchidées, des ophrys ou des anémones, ou encore le vol de la Cétoine dorée ou du Flambé. On peut y entendre aussi le Râle des genêts, la Gélinotte des bois ou l'Engoulvent.
 
La main de l'homme est très présente dans le Parc au fil de ses 18 villages taillés dans la pierre calcaire de la région. Chacun pouvant s'enorgueillir d'une imposante ferme-château, d'une maison de bailli, d'une église au cimetière fortifié, ou encore d'un moulin ou d'un pont enjambant la rivière.
 
Enfant du pays et parfois désigné comme le ''Pagnol wallon'', Arthur Masson et son célèbre Toine Culot, hante toutes les maisons de Treignes, des plus humbles aux plus cossues. Mais rien ne vaut une des nombreuses promenades pour aller à la découverte de cette attachante région.
(Le guide du parc, éditions de l'Octogone)

(cliquez pour agrandir)

[à propos de l'association...] [qu'est-ce qu'un parc naturel?] [Archives] [retour à l'accueil] [haut de page]

parcnaturel.htm
mise à jour: 27/4/03