Ecrivez-nous Retour à la homepage

4H de Chimay

dernière modification: 22.07.03

Pour la seconde manche de la saison, nous disposions de nouvelles suspensions, plus fermes, devant nous permettre d'améliorer nos performances.

Les séances d'essais libres du vendredi, nous ont permis de mettre au point ces nouvelles suspensions. Travail qui a porté ses fruits durant la séance officielle du samedi matin, durant laquelle nous avons réalisé le troisième temps malgré le fait de rouler avec une boite longue type Francorchamps.

Le départ de la course s'est déroulé sans problème, tout comme le premier relais que nous avons terminé en troisième position avec les deux premiers en ligne de mire.

Le premier ravitaillement fut parfait. Nous sommes repartis toujours en troisième position mais encore plus proche des deux premiers.

Plus tard, un accrochage entre trois voitures dans le dernier virage a provoqué la sortie du pace-car. Nous avons alors procédé à notre deuxième ravitaillement pour faire le complément de carburant afin de rallier l'arrivée et règler un problème de pression d'huile.

Tout se passait comme prévu et nous devions profiter du dernier ravitaillement de nos concurrents pour passer aux avants postes. Hélas, trois fois hélas, la poisse ne nous avait pas tout à fait oublié. Nous avons dû rentrer une nouvelle fois aux stands afin de resserrer les écrous tenant le volant. Depuis quelques tours, ceux-ci avaient eu la mauvaise idée de se désserrer.

Ce problème nous a coûté un tour et une place sur le podium. Il restait une heure de course mais la chaleur ambiante et la configuration du circuit de Chimay qui avaient tendance à faire chauffer les freins ne nous permettaient pas de hausser le rythme afin de combler l'écart avec les trois premiers.

Nous avons donc adopté un rythme plus sage afin de rallier l'arrivée à une encourageante quatrième place, qui nous donne de bonnes perspectives pour la prochaine manche, ce lundi de pentecôte à Francorchamps, mais aussi pour le reste de la saison.

Le bout du tunnel semble proche. A nous de conclure lundi à Francorchamps, sur un circuit qui devrait convenir encore mieux à notre voiture vu les progrès apparus avec les nouvelles évolutions.

 

back to top