Ecrivez-nous Retour à la homepage

4H d'ASSEN

dernière modification: 22.07.03

 

La première manche de cette nouvelle saison a eu lieu à Assen aux Pays-Bas, circuit qui acceuille les plus grandes courses de moto (Grand Prix,SuperBike,...). Le tracé est assez amusant mais n'est pas compliqué. L'apprentissage du circuit fut assez rapide.

Lors de la première scéance d'essai, la piste était détrempée et Jean-Luc devait découvrir à la fois le circuit et la voiture. Ce qu'il fit sans problème.

Pour la séance de qualification, la piste s'est assechée mais nous sommes partis en règlages "pluie", ce qui explique notre modeste 6ème temps.

Lors du départ, les feux de milieu de grille ne se sont pas allumés, j'ai donc pris le départ un peu en retard ce qui nous a fait perdre de précieuses places, puis un autre concurrent est parti en tête à queue devant moi, ce qui n'a rien arrangé.

Pendant un quinzaine de tour, nous sommes restés bloqués derrière deux protos, qui étaient plus rapides que nous en ligne droite, mais qui nous ralentissaient considérablement dans les virages. Après avoir réussit à les doubler, nous avons pu enfin descendre nos temps au tour afin de combler notre retard.

Lors de notre ravitaillement, nous étions remontés en troisième position, puis nous sommes resortis en cinquième position. Jean-Luc a alors entamé un course poursuite afin d'atteindre le podium.

Alors que nous reprenions 3 à 4 secondes au tour aux 3ème et 4ème, sur lesquels nous avions un retard de 45 secondes, Nous avons dû rentrer au stand à cause d'un problème moteur. Il restait alors une heure de course.

Nous avons passé tout en revue sans trouver le problème, en relançant chaque fois la voiture pour un tour d'essai, mais en vain. Nous avons alors décidé de stopper afin de ne pas endommager le moteur. Il restait un quart d'heure de course et nous étions en neuvième position.

Nous avons fait une ultime tentative en changeant le carburateur afin de finir la course et de marquer quelques points au championnat. La voiture est repartie et Jean-Luc à réalisé les trois derniers tours avec des temps très proches de notre meilleur tour réalisé en 2'12''163.

L'origine du problème était une crasse qui bouchait un gicleur, malgré trois filtres à essence... Il ne nous reste plus qu'à préparer au mieux la prochaine course afin de montrer enfin de quoi nous sommes capables.

 

back to top